Vidéo. Critiqué pour sa dernière chanson, Fayçal Azizi se défend

945

Critiqué pour sa reprise d’une chanson populaire marocaine à cause de paroles « osées » , Fayçal Azizi s’est défendu arguant que la plupart des chansons judéo-marocaines contenaient des allusions sexuelles.

Répondant aux accusations qui jugeaient que le titre de sa dernière chanson Azizi  « Qolli Alach Kwitini » contenait des allusions sexuelles, Fayçal Azizi s’est défendu en disant que la plupart des chansons judéo-marocaines en contenaient.

Fayçal Azizi a ajouté que la chanson judéo-marocaine avait beaucoup de similitudes avec la chanson populaire marocaine, aussi bien en matière d’humour qu’en insinuations. « Je ne suis pas le seul à apprécier cette musique… Le public est ravi d’écouter des reprises de chansons du patrimoine marocain », a-t-il déclaré à nos confrères de Hespress.

 

Lire aussi: VIDEO: l’incroyable et envoûtant clip de "Makayen Bass" de Fayçal Azizi

 

Le chanteur a par ailleurs avoué que sa chanson contenait bel et bien « des allusions sexuelles, mais pas pornographiques ». Azizi a également précisé qu’il ne recherchait pas le buzz et qu’il a déjà traité de sujets importants dans ses chansons et ses publications sur les réseaux sociaux.

Pour rappel, Fayçal Azizi a précédemment interprété la chanson d’origine judéo-marocaine dans la série « Disk Hyati » diffusée l’année dernière. Il a donc décidé de la retravailler en hommage à la série.