Vidéo. "Bouna howa Lmaghreb", le dernier tube aux accents patriotiques de Stati

3352
Capture d'écran. DR.

A l’occasion de la fête du trône, une ribambelle d’artistes ont sorti plusieurs tubes qu’ils ont dédié au roi Mohammed VI. La palme du chanteur le plus persévérant revient cette année à Abdelaziz Stati qui, avec « Bouna howa Lmaghreb » (le Maroc est notre père, ndlr), tente de faire oublier le fiasco de son tube « Sidna« .