Vidéo. Berlinale 2018: l'Ours d'or à Adina Pintillie pour "Touch me not"

172
La réalisatrice roumaine Adina Pintilie, qui a décroché l'Ours d'or pour son film "Touch me not", le 24 février 2018 à Berlin Photo Tobias SCHWARZ. AFP

Le rideau est tombé samedi soir sur la 26ème édition du festival international de cinéma de Berlin (Berlinale 2018) par la remise des prix, notamment celui tant convoité l’Ours d’or qui est revenu à Adina Pintillie pour « Touch me not », un film qui, entre fiction et documentaire, traite du rapport au corps et à la sexualité.

Le jury était cette année présidé par le réalisateur, producteur et scénariste allemand Tom Tykwer, accompagné de l’actrice belge Cécile de France, du photographe espagnol Chema Prado, de la productrice américaine Adele Romanski, du compositeur japonais Ryūichi Sakamoto et de la critique américaine Stephanie Zacharek.
Deux femmes ont obtenu les deux premiers prix, un Ours d’or pour la roumaine Adina Pintillie, et un Ours d’argent pour la polonaise Malgorzata Szumowska.
La France, trois fois représentée lors de cette Berlinale (« Eva » de Benoît Jacquot, « La Prière » de Cédric Kahn, et « Mes Provinciales » de Jean-Paul Civeyrac) a pu tirer son épingle du jeu en remportant l’Ours d’argent du meilleur acteur pour le jeune Anthony Bajon, protagoniste de « La prière » de Cédric Kahn.
Wes Anderson n’est bien sûr pas reparti bredouille non plus, mais avec l’Ours d’argent du meilleur réalisateur pour « L’ile aux chiens ». Ne pouvant pas être présent ce soir, c’est Bill Muray, une des voix du films, qui a remercié l’assemblé pour lui, en terminant par une pointe d’humour en déclarant « Ich bin ein Berliner Hund » (« Je suis un chien berlinois »).
Le Maroc était représenté à cette messe cinématographique avec « Jahilya » de Hicham Lasri et « Apatride » de Narjiss Nejjar. Voici, par ailleurs, le palmarès de la 68ème édition de la Berlinale.
Compétition officielle 
Ours d’Or : « Touch me not » de Adina Pintillie
Grand prix du Jury : « Twarz » de Malgorzata Szumowska
Prix Alfred Bauer : « Las herederas » (The Heiresses) de Marcelo Martinessi
Ours d’argent du meilleur réalisateur : Wes Anderson pour « L’Ile aux chiens »
Ours d’argent du meilleur acteur : Anthony Bajon pour « La Prière de Cédric Kahn »
Ours d’argent de la meilleure actrice : Ana Brun pour « Las herederas » (The Heiresses) de Marcelo Martinessi
Ours d’argent du meilleur scénario : Manuel Alcalá & Alonso Ruizpalacios pour « Museo »
Ours d’argent de la meilleur contribution artistique : Elena Okopnaya pour les costumes de Dovlatov d’Alexei German Jr.
Ours d’honneur : Willem Dafoe.