Vidéo. À la découverte de la Villa Camembert

2137

Grâce au programme de visites «Ramadan’Art» à l’initiative de l’agence de conseil en communication K Events, la villa ronde, véritable icône architecturale, a ouvert ses portes une nouvelle fois aux Casablancais. Mais si vous n’avez pas pu vous y rendre, pas de panique, vous pouvez en découvrir les recoins grâce à ce reportage signé H24Info.


En passant près de la colline d’Anfa, vous avez surement déjà été intrigué par ce beau bâtiment circulaire situé à ce quartier huppé de la ville de Casablanca. La Villa Camembert dont le vrai nom est la Villa du Docteur B est un bijou architectural construit en 1965 par l’architecte allemand Wolfgang Ewerth, connu pour avoir réalisé la villa Serge Varsano à Sidi Maârouf. Ewerth répondait ainsi à la demande de Mehdi Benkirane, consul honoraire du japon au Maroc à l’époque, qui lui avait lancé le défi de lui bâtir une maison futuriste et unique en son genre.
Quelques années après le décès de Mehdi Benkirane et de son épouse, ses enfants décident de vendre la maison. Et c’est le prince Moulay Ismail qui acquiert la villa et décide de la transformer plus tard en galerie d’art. Un projet toujours en suspens mais dont l’agence K Events semble s’être inspiré en y organisant des expositions lors de son événement Ramadan’Art tenu du 22 mai au 7 juin.
En visitant la villa ronde, on a ainsi pu apprécier des œuvres d’Andy Warhol, de Chaîbia Talal ou encore de Jilali Gharbaoui appartenant à une collection privée, mais aussi d’autres réalisations d’artistes contemporains marocains.
Dommage que la villa ne soit pas ouverte tout au long de l’année afin que plus de personnes puissent découvrir de plus près cette bâtisse qui malgré plus de 50 ans d’existence a préservé toute sa beauté.