Semaines du film européen: voici les 11 films sélectionnés

748

Rabat, Casablanca, Marrakech et Tanger accueilleront à tour de rôle la 26e édition des semaines du film européen qui se déroule du 13 au 28 novembre. Cette édition promet une programmation exceptionnelle avec la présence de grands réalisateurs tel que Ruben Östlund, Aki Kaurismäki ou encore Michael Haneke. Nous vous invitons à découvrir les bandes annonce des films sélectionnés pour l’événement.

Les semaines du film européen ont débuté hier, lundi 13 novembre au cinéma de la renaissance de Rabat  avec la projection du lauréat de la palme d’or au festival de Cannes en mai dernier « The square » du grand réalisateur Ruben Östlund. Un film dont on pourra reprofiter le 15 novembre à Casablanca, le 17 novembre à Marrakech et le 21 novembre à Tanger.

https://www.youtube.com/watch?v=zKDPrpJEGBY

Mardi 14 novembre à Rabat, Jeudi 16 novembre à Casablanca, Samedi 18 à Marrakech et Mercredi 22 novembre à Tanger, les adeptes de cinéma auront rendez-vous avec la projection du film « une famille syrienne » du réalisateur belge Philippe Van Leeuw, prix du public au dernier festival de Berlin (Panorama).

Le cinéma de genre ibérique sera également au rendez-vous avec Suivra Que dios nos perdone de Rodrigo Sorogyen, Prix du scénario au festival de San Sebastian, Goya du meilleur acteur (équivalent espagnol des Oscars), projeté le 15 novembre à Rabat, le 17 à Casablanca, le 19 à Marrakech et le 23 à Tanger.

Agnès Varda, 89 ans, cinéaste iconique de la Nouvelle Vague française et JR, 33 ans, artiste contemporain connu pour ses installations photographiques géantes sur les murs du monde entier, ont co-réalisé ensemble « Visages Villages », un documentaire qui leur a valu de figurer dans la sélection officielle du festival de Cannes cette année. A découvrir le jeudi 16 novembre à Rabat, le 18 novembre à Casablanca, le 20 novembre à Marrakech et le vendredi 24 novembre à Tanger.

https://www.youtube.com/watch?v=YlQ104-3XYs

Le célèbre cinéaste finlandais, Aki Kaurismäki, revient en grande forme avec « L’autre côté de l’espoir »,une fable humaniste et cocasse qui lui a valu l’Ours d’argent du meilleur réalisateur au dernier festival de Berlin, et dont la projection est prévue pour le 17 novembre à Rabat, le 19 novembre à Casablanca, le 21 novembre à Marrakech et le 25 novembre à Tanger.

On pourra aussi apprécier « Happy End », du maître autrichien Michael Haneke, qui était en compétition officielle au dernier festival de Cannes, et ce le 18 novembre à Rabat, le 20 novembre à Casablanca, le 22 novembre à Marrakech et le 26 novembre à Tanger.

Et pour finir deux  » La lune de Jupiter » de Kornél Mundruczó (Hongrie), très remarqué lors du dernier festival de Cannes où il était en compétition, ou encore « Taxi Sofia » de Stephan Komandarev (Bulgarie), qui figurait également dans la sélection du festival de Cannes 2017.

La sélection ne saurait être complète sans le programme de courts – métrages du Sud de la Méditerranée. Intitulé « Chemins d’enfance », ce programme présentera le film syrien « Mare nostrum » de Rana Kazkaz et Anas Khalaf qui était en compétition au dernier festival de Sundance ; « Cargo » de Karim Rahbani (Liban) qui a été présenté au dernier festival de Beyrouth et enfin, « Un ticket de cinéma » de Ayoub Layoussifi, prix du scénario au dernier festival national du film de Tanger.