Salon du livre d’Alger: de nombreux livres marocains censurés

844

Le salon du livre d’Alger, considéré comme l’un des plus importants événements culturels en Algérie fait objet de plusieurs polémiques. Et pour cause, plus de 74 ouvrages y ont été interdits dont plusieurs sont marocains.

Plusieurs livres marocains ne seront pas exposés lors de la 22e édition du salon du livre d’Alger. Une décision que le commissaire du salon, H’mida Messaoudi a lié, lors d’un point presse, au contenu des ouvrages jugé sensible, intégriste ou faisant l’apologie de la violence ou du terrorisme.

Parmi les livres bannis, on retrouve la poésie arabe dans le Sahara marocain d’Ali Maealainaine Annima ou encore Une nouvelle lecture de l’histoire du Maghreb arabe d’Abdelkrim Ghallab, La Libye et le dictateur Muammar Kadhafi de Yasser Hemaya, Le fou de Libye, de l’impuissance à l’échec politique de Mohamed Elbaz, La République du sang et de feu Muammar Kadhafi de Khalil Abdessalam, Al Assad, l’échec du dernier dictateur d’Ahmed Zaki etc..