Saïd Mosker persiste et signe: il poursuit Gad Elmaleh pour plagiat

à 9:15

Le chanteur Saïd Mosker, qui avait accusé Gad Elmaleh de plagiat concernant le clip "Danse de la joie", a affirmé avoir consulté des avocats.

"Je suis déjà parti à la rencontre d'avocats pour consulter autour de cette affaire", assure Saïd Mosker au quotidien Aujourd'hui le Maroc dans son édition de mercredi. Il rappelle avoir "apposé" dans un lien sur Youtube, les rythmes et les mélodies de sa chanson "Mama mama" sur "Danse de la joie" "afin de prouver aux internautes que c'est un plagiat".

Selon Saïd Mosker, Gad Elmaleh n'a "même pas pris" son autorisation et "cela ne se fait pas". "Aucune réaction n'a émané de la part de Gad Elmaleh", déplore le chanteur qui affirme avoir "opté pour la voie légale" afin d'obtenir ses droits.
Concernant sa récente décoration royale, Saïd Mosker a indiqué qu'il avait été très surpris. "C'est un consécration de 25 ans de labeur marqués par l'accompagnement d'un grand public", a-t-il déclaré.
 

Depuis la sortie du tube "Danse de joie" de Gad Elmaleh, Mosker hurle au scandale dans la presse nationale et trouve "déplorable" que l'humoriste marocain s'approprie son travail.