Radio: la HACA épingle une émission religieuse pour incitation à la violence

443

La Haute Autorité la Communication Audiovisuelle (HACA) vient d’adresser un avertissement à MFM Radio.

La Haute Autorité la Communication Audiovisuelle (Haca) a adressé un avertissement à l’émission de fatwa sur les ondes de la radio, «Istichara fiqhia», (consultation théologique) éditée par la société MFM Radio.

Dans une décision publiée dernièrement sur son site, la Haca a également ordonné «la suspension de la diffusion du service ou d’une partie du programme pendant un mois au plus».

Cette mise en garde intervient suite à la diffusion par de la radio Casa FM d’une émission durant laquelle une auditrice a demandé un avis religieux de l’expert «sur le fait qu’elle batte son mari lorsque celui-ci rentre au foyer en état d’ébriété».

L’invité de l’émission a répondu en bénissant l’acte: «cet homme ne mérite que cela, c’est un ivrogne. Mais ne lui infligez pas un coup mortel ou très douloureux…»

Ainsi pour la Haca, «le discours de l’invité précité, présenté en sa qualité scientifique et morale, constitue un contenu de nature incitative, à tout le moins pour une catégorie du public, à des comportements violents punis par la loi, susceptibles de porter atteinte à la sécurité  des personnes, et ce, sans réserve aucune de la part de l’animateur de l’émission, tel que requis par l’exigence de maîtrise d’antenne».