Quatre livres à découvrir ces vacances

22

En ces nuits d’hiver, rien de mieux qu’un bon bouquin au coin de la cheminée pour un réel moment de plénitude cérébrale. Et niveau choix, vous devriez trouver votre bonheur parmi ces quatre trouvailles de saison…

“La symphonie du hasard” de Douglas Kennedy

Douglas Kennedy illustre à nouveau son talent à tisser des énigmes à partir de mots. Narrés sur trois tomes, les secrets de famille des Burns se révélent par le truchement des découvertes d’Alice Burns. Des années 70 à aujourd’hui,de New York à Dublin, elle va voyager à travers les mystères de son clan et nous emporte avec elle.

La Symphonie du hasard,Tome 1,2,3, Douglas Kennedy, Belfond.

“Khalil” de Yasmina Khadra

C’est le nouveau roman d’un des plus grands auteurs contemporains du Maghreb qui aborde un sujet compliqué avec finesse, celui du terrorisme islamiste. On plonge dans l’esprit d’un kamikaze un vendredi 13 novembre 2015 à Paris, à quelques minutes d’attentats sanglants. Qui est ce jeune homme ? Pourquoi et comment il se retrouve avec une ceinture d’explosifs à la taille ? C’est ce que nous conte Yasmina Khadra avec brio, brutalité, intelligence et réalisme.

Khalil, Yasmina Khadra, Julliard,250 DH.

 “Amours solitaires” de Morgane Ortin

Best-of du compte Instagraméponyme, Amours Solitaires raconte les histoires d’amour à travers les mots des amoureux. Des textos qui remplacent l’amour épistolaire d’autrefois pour un livre qui surprend autant qu’il trouble.

Amours solitaires de Morgane Ortin,
180 DH.

“La Disparition de Stephanie Mailer”, Joël Dicker

30 juillet 1994. Orphea, petite station balnéaire des Hamptons dans l’État de New York. Le maire de la ville et sa famille sont assassinés chez eux, ainsi qu’une passante, témoin des meurtres. L’enquête est menée par un duo de jeunes policiers, Jesse Rosenberg et Derek Scott. Ambitieux et tenaces, ils parviendront à confondre le meurtrier, solides preuves à l’appui. Mais vingt ans plus tard, une journaliste, Stephanie Mailer, affirme à Jesse qu’il s’est trompé de coupable à l’époque. Avant de disparaitre à son tour dans des conditions mystérieuses. Que lui est-il arrivé ? Qu’a-t-elle découvert ? Et surtout : que s’est-il vraiment passé le soir du 30 juillet 1994? Force de l’intrigue et richesse des personnages, on ne tourne sûrement pas la page facilement ! 

La Disparition de Stephanie Mailer, Joël Dicker. Editions de Fallois, 300 DH