Patrimoine berbère: le Mucem et la Fondation Jardin Majorelle scellent un partenariat

230

Le Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée (Mucem), la Fondation Jardin Majorelle à Marrakech et le Musée Yves Saint Laurent à Paris ont scellé un partenariat privilégié afin de mettre en valeur la richesse du patrimoine berbère du Maroc.

Cette collaboration ambitieuse, qui s’inscrit dans le cadre du développement d’une politique commune de coopération internationale, s’articulera autour d’une meilleure connaissance, maîtrise et valorisation du patrimoine berbère, indique un communiqué conjoint des parties partenaires.

Ainsi, le Mucem et la Fondation Jardin Majorelle -en partenariat avec le Musée Yves Saint Laurent Paris- vont pouvoir échanger sur leurs différents protocoles de conservation, de restauration et d’inventaire de collections, précise la même source.

Et de poursuivre que les trois parties vont, en particulier, collaborer à la documentation des objets de leurs collections amazighs respectives, de leur histoire et de leur identification mais aussi partager leurs réseaux de ressources.

 

Lire aussi: Vidéo & diapo. Le musée Yves Saint Laurent de Marrakech ouvre ses portes au public

 

Des échanges d’expositions entre les deux Musées sont, par ailleurs, envisagés, afin d’explorer la diversité et la richesse de ce patrimoine, à Marseille comme à Marrakech, relève le communiqué.

Cet accord vise à établir et à maintenir des liens privilégiés et durables entre les musées et leurs équipes en France et au Maroc, à améliorer notamment les compétences des professionnels des musées grâce à l’échange de bonnes pratiques et à optimiser la mise en œuvre de projets conjoints, souligne le document.

Les collections du Mucem comportent plus d’un millier d’objets marocains, acquis dans le cadre de l’élargissement du domaine de compétence du musée à l’aire méditerranéenne, et très représentatifs des grandes catégories de collections conservées par le Mucem dans son ensemble.

Quant à la Fondation Jardin Majorelle, elle s’assigne pour mission d’assurer la sauvegarde et le fonctionnement du Jardin Majorelle à Marrakech par ses propres ressources.

Et de conclure que cette collaboration ambitieuse s’attache ainsi à valoriser les patrimoines des deux rives de la Méditerranée.