Ouverture du 12è Festival international du théâtre universitaire de Fès

La pièce théâtrale « Mémoire d’un fou » de la troupe de la Faculté des sciences juridiques, économiques et sociales de Fès a ouvert, mardi soir, le bal du 12ème Festival International du Théâtre Universitaire de Fès (FITUF).


Pour Abdelaziz Sqalli, président du festival et doyen de l’université, cet évènement vise avant tout à favoriser la mise en place d’une plate-forme réunissant des dizaines d’étudiants-acteurs de diverses nationalités pour tisser des relations de culture et d’art.

Le ministre de la Culture et de la Communication, Mohamed Al Araj, était également présent pour le coup d’envoi de cette édition. Il a affirmé que le festival représente désormais une opportunité pour promouvoir les potentialités artistiques et culturelles chez les étudiants.

Il par ailleurs, relevé que le FITUF est un produit culturel accompagnant les changements que connait le Maroc dans divers domaines, notamment le chantier régionalisation avancée conçue par SM le Roi Mohammed VI comme un choix démocratique pour la gestion de la chose locale et le développement économique, social et culturel.

En marge de la compétition officielle du festival, des débats sur divers aspects de l’art théâtral seront organisés et animés par des experts. Des ateliers de formation théâtrale en mise en scène, en expression corporelle et en écriture théâtrale, sont également prévus pour les mordus du théâtre.

Le FITUF est organisé avec le soutien du ministère de la Culture et de la Communication, du Théâtre Mohammed V et la commune urbaine de Fès. Il se tiendra du 2 au 6 mai.