L’étonnante origine du mot «canicule»

795
En Ile-de-France, la température devrait atteindre les 36 degrés et neuf départements sont placés en vigilance orange. Pixabay - Creative Commons

La moitié de la France est placée en alerte canicule. Mais d’où vient cet étrange terme? Le Figaro revient sur son origine.

Les beaux jours sont synonymes de soleil, glaces sucrées et vilains coups de soleil. Ce que l’on nomme plus savamment, la «canicule». Cruelle, elle n’épargne personne et tous la redoutent. Certains gestes sont essentiels pour la supporter. S’hydrater régulièrement, porter des vêtements amples et légers, se reposer… Mais aussi s’interroger sur l’origine du nom de cette période reine des mois d’été. Le Figaro vous propose de découvrir les racines pour le moins étonnantes de la canicule.

Peut-être l’avez-vous remarqué, le mot se forme sur le mot latin, canis, signifiant «chien». Comme l’indique le Trésor de la Langue française, canicula n’est autre qu’un diminutif: «petite chienne». Quel rapport établir entre cette draconienne période de chaleur qui s’étend jusqu’au mois d’août et l’animal réputé meilleur ami de l’Homme?

 

Lire aussi : Canicule: des milliers d'hectares de cultures incendiés en France

 

Canicula est le nom de la plus brillante des étoiles fixes, étoile principale de la constellation du Grand Chien et située à plus de huit années-lumière. Elle est également, et surtout, la cinquième par ordre de distance au Soleil. Et cela a toute son importance. Selon le Trésor de la Langue française, dès l’Antiquité, les Anciens ont observé que l’étoile centrale de notre système solaire se lève et se couche avec la constellation du Grand Chien, entre le 22 juillet et le 23 août. Période pendant laquelle apparaissent les fortes chaleurs.

 

Lire aussi : Grosses chaleurs de vendredi à dimanche dans plusieurs provinces

 

L’étoile Canicula est aussi connue sous le nom de Sirius qui vient du grec seirius, signifiant «brûlant», «ardent». Comme presque toujours, le nom de nos constellations, de nos planètes, des corps de notre univers se lient au divin. Ainsi, Sirius est le nom du chien d’Orion, un célèbre et beau chasseur de la mythologie grecque. La mythologie égyptienne, elle, associerait l’étoile Sirius à Anubis, le dieu des Morts au corps d’homme et une tête de chacal.