Agenda culturel: que faire ce week-end ?

Le film "Adam" de Maryam Touzani est sorti dans les salles marocaines le 15 janvier 2020. DR

Le weekend enfin arrivé, H24Info vous a sélectionné les meilleurs événements à ne pas rater pendant ces deux jours de détente.

Cinéma. « Adam » de Maryam Touzani

DR.

Premier long-métrage de Maryam Touzani, « Adam » relate le combat des femmes célibataires, à travers l’histoire de Samia, une jeune campagnarde qui tombe enceinte à la suite d’une relation hors mariage et qui décide au huitième mois de sa grossesse d’abandonner son bébé à qui veut l’adopter. Elle est recueillie chez Abla, une vendeuse de msemen vivant dans la médina de Casablanca, avec qui elle va lier une relation particulière.
Quand? En salles depuis le 15 janvier dernier.
Où? Casablanca (Megarama, Ritz, Abc et Eden club); Rabat (Megarama, Ciné Atlas et Renaissance); Tanger (Megarama City Mall et Megarama Goya); Fès (Megarama); Marrakech (Colysée et Megarama); Tetouan (Avenida).

 Patrimoine. « Restitution Caza Amazigh »

Le Musée Collectif de Casablanca présente « CaZa Amazigh », une restitution du projet « CAZA et ses expressions amazighes urbaines ». Après des mois de recherche, Mohamed Oubenal (chercheur à l’Institut Royal de la Culture Amazighe (IRCAM)) porteur du projet « CaZa Amazigh » nous invite à une restitution autour de la musique urbaine amazighe. Au programme? Des photos, des objets et des récits collectés sur le patrimoine amazigh de la ville de Casablanca et des musiques ahouach (avec la troupe Ahouach et Hary Moumen, artiste casablancais). Entrée gratuite.
Quand? Samedi 18 janvier à partir de 18h30
Où? Cinéma Ritz, Casablanca.

Théâtre. « Les Pauvres »

« Les Pauvres » est un spectacle qui met en scène un seul comédien lisant et interprétant des extraits du « Discours à la nation », texte de l’italien Ascanio Celestini, devant un théâtre d’ombres chinoises. Véritable ode à cette classe délaissée et abandonnée à son propre sort partout dans un monde de plus en plus déshumanisé. Tickets en vente sur place: 50 DH.
Quand? Samedi 18 janvier, une première séance à 18h30 en darija et une seconde à 20h30 en français.
Où? La F.O.L., Casablanca.

Vernissage. « L’origine » du photographe Ayoub El Badry

Crédits photo: Ayoub El Badry

Passionné par la beauté de la nature, Ayoub El Badry a choisi de l’approcher avec son autre passion, la photographie. Le jeune Tangérois se dit convaincu que la photographie est le meilleur moyen de partager ses découvertes, provoquer l’échange. L’espace culturel Le Cercle des Arts accueille ainsi le photographe pour le vernissage de son exposition «L’origine», ce samedi 18 janvier à 18h00.
Quand? Samedi 18 janvier à 18h.
Où? Le Cercle des Arts, 40, rue Antaki résidence Al Oumam, place des nations, Tanger.

 

Humour. Ayoub Marceau du JCC 10

Le jeune humoriste français, Ayoub Marceau, présente son one-man-show en exclusivité à la ville ocre. C’est sa première représentation au Maroc après avoir fait ses armes sur les planches parisiennes tel que le Paname Art Café ou le Comedy Club. Il vient justement d’intégrer la saison 10 du célèbre JCC (Jamel Comedy Club)…ça promet du rire en barres! Ne manquez pas ce jeune talent à découvrir de toute urgence. Entrée 60 DH.
Quand? Samedi 18 janvier à 21h.
Où? Up Comedy, 30 rue Mohamed El Beqal, Marrakech.

 

Concert. La chanteuse Leila, reine de l’Oriental

La chanteuse marocaine Leila s’invite à l’Uzine. Le temps de découvrir sa musique aux racines nord-africaines (reggada, arfa, mechiakha, gharnati, raï, chaâbi algérien), puisant également dans des registres rock, reggae et blues. Native d’Oujda, la chanteuse a grandi dans l’Est du Maroc, une région à la richesse culturelle foisonnante, comme en témoignent les nombreux patrimoines musicaux dans lesquels elle a puisé son inspiration. Tarif normal: 50 DH. Tarif adhérant: 25 DH.
Quand? Le 18 janvier à 20h.
Où? L’Uzine, 19 bd Mouatamid Ibnou Abbad, ancienne route de Rabat, en face du showroom Richbond, Aïn Sebâa, Casablanca.