La Région Casablanca-Settat lance quatre prix littéraires

Afin de promouvoir la culture, la Région Casablanca-Settat, en collaboration avec l’Union Professionnelle des Éditeurs du Maroc, lance quatre prix littéraires.
Ces Prix littéraires portent les noms de figures emblématiques marocaines. Ainsi seront remis le Prix Mohamed Zefzaf comme prix littéraire de l’Essai ou du Roman de l’année en langue arabe,  le Prix Driss Chraibi comme prix littéraire de l’Essai ou du Roman de l’année en langue française, le Prix Mohamed Zerktouni comme prix littéraire de l’Essai ou du Roman de l’année en langue amazigh et le prix Tayeb Saddiki comme prix littéraire de la langue française.
«La volonté de la Région Casablanca-Settat et de l’UPEM étant de faire connaître celles et ceux qui, par le biais de leur talent et/ou de leur patriotisme, donnent tout son sens au mot citoyenneté» peut-on lire sur le communiqué de presse relatif à ce concours.
Ce concours est ouvert à tous les ouvrages imprimés et publiés par des éditeurs du 1er janvier au 30 novembre 2018. Que ce soient des œuvres essayistes (sociologique, anthropologique, sociétale, socio-politique) ou des écrits romanesques.
Les membres du jury recevront en effet les exemplaires à lire et tiendront plusieurs réunions de présélection, de coordination et de détermination des finalistes.
La délibération se fera par voie de vote à bulletins secrets et à la majorité absolue pour chacune des quatre catégories.
La remise des prix se fera en marge du Salon International de l’Édition et du Livre de Casablanca (SIEL) qui se tient au mois de février 2019. Le gagnant de chaque catégorie recevra un 1er prix de 50 000 DH.
Enfin, les noms  des 10 membres du jury seront tenus secrets jusqu’à la date d’annonce des gagnants.