La 14e édition du festival Jazzablanca sera funky!

129

Du 2 au 7 juillet prochains, le festival musical Jazzablanca revient pour une 14ème édition hommage à diverses générations d’artistes soul et funk.

Comme chaque année, les festivaliers pourront découvrir de nouveaux artistes aux côtés des têtes d’affiche internationales issues du jazz, de la soul, du funk ou du blues. Au programme? Un line-up très soul et disco-funk avec notamment le nouveau phénomène soul britannique Michael Kiwanuka. Originaire de l’Ouganda, ce musicien, chanteur et compositeur a été élu espoir de l’année 2012 par la BBC et s’est fait connaître avec son single Tell me A Tale, sans compter ses premières parties des concerts d’Adèle.

Autre vedette, Al McKay, guitariste fondateur et ancien membre du célèbre groupe disco-funk des années 70, qui a réuni autour de lui les meilleurs musiciens de Los Angeles pour faire revivre les plus beaux tubes de Earth Wind & Fire. On pressent avec lui un concert de clôture dans la pure tradition des shows US.

 

Lire aussi : Vidéo. Jazzablanca: le best of 2018

 

Chanteuse de jazz, blues et soul, Judi Jackson a fait ses premières armes au Music Lab du Jefferson Center en Virginie, et donnera deux concerts d’exception lors de cette 14e édition. Née en 1993, elle collabore en 2013 avec le collectif Snarky Puppy pour son premier titre Only Love. Son dernier opus, enregistré en direct Live In London, est sorti en 2018.

Considéré comme un des trésors vocaux les mieux gardés, Don Bryant est une des principales plumes du label Hi Records du Memphis. Il est l’auteur des plus beaux titres soul tels que le célèbre I Can’t Stand The Rain. Celui qui partage la vie de la chanteuse Ann Peebles, depuis plus de quarante ans, revient sur les devant de la scène avec sa formation The Bo-Keys pour offrir un concert authentique et 100% soul.

 

Lire aussi : Diapo. Jazzablanca: retour sur une soirée inoubliable avec Wax Tailor et Climax

 

Enfin, place à Adam Naas, un chanteur parisien dont la voix soul à la fois fragile et chaude, en envoûtera plus d’un lors du concert de clôture. Âgé de 26 ans, il a été révélé en 2016 par son tube Fading Away. Il a sorti l’année suivante un premier EP de quatre titres avec, entre autres, le très beau You Should Know (Brothers and Sisters). En septembre dernier, il a lancé son premier opus The Love Album, qui offre une douce pop soul intimiste et terriblement sensuelle.

Programme complet:

Scène Anfa:
· Concert de Michael Kiwanuka le jeudi 4 juillet à 21H30
· Concert de Al McKay’s Earth Wind & Fire Experience le dimanche 7 juillet à 21H30

Scène du Village :
· Concert de Judi Jackson le mercredi 3 juillet à 23H00 et le jeudi 4 juillet à 19H30
· Concert de Don Bryant & The Bo-Keys le vendredi 5 juillet à 23H00 (et au Jazz Club le jeudi 4 juillet à 23H00)
· Concert d’Adam Naas le dimanche 7 juillet à 19H30