Diapo. Retour sur l’exposition Ahmed El Almi (1917-1974) à l’Institut Français de Casablanca

374

Le vernissage de l’exposition Ahmed El Almi (1917-1974) s’est tenu mercredi 18 octobre 2017 à l’Institut français de Casablanca. Une occasion de plonger dans le Casablanca des années 50-70.

Ce vernissage a été l’occasion de rencontrer Abdelmajid Arrif, collectionneur et anthropologue qui nous a raconté les circonstances dans lesquelles il a découvert les œuvres de Ahmed El Almi pour la première fois. Dans une ambiance conviviale, Abdelmajid nous a confié qu’il a surtout été interpellé par la période pendant laquelle Ahmed El Almi a œuvré. Pour lui, les photographies de Ahmed El Almi étaient une preuve ultime que les Marocains des années 50 n’étaient pas de simples « objets photographiques mais des acteurs photographes ».

Grâce à ses photos, Ahmed El Almi a immortalisé des visages et des moments qui datent des années du protectorat. Acteurs de théâtre, musiciens, sportifs et illustrations de vinyles… figurent dans cette collection qui offre un aperçu de la période coloniale.

Du 18 au 12 novembre 2017, les amateurs d’art sont appelés à se remémorer le Casablanca des années 50-70 à travers une collection qui rassemble plus de 3000 négatifs, plaques de verre, tirages originaux et colorisés issus du Studio Imperial du photographe Ahmed El Almi.