Diapo et vidéos. Festival Jidar: Graffs et tags habillent les murs de Rabat

Credits: Hamza Nuino

La 4e édition du festival de street art Jidar-Toiles de Rues de Rabat a pris fin hier dans la capitale. Pour cette 4e édition, des artistes venus d’Espagne, du Japon, du Mexique, de Pologne, de Grèce, du Maroc ou encore du Pérou ont fait de cette ville un lieu de création à ciel ouvert. Retour en images sur quelques réalisations du festival.


Pour cette édition 2018, qui s’est déroulée du 16 au 22 avril, dix fresques murales ont été réalisées à divers endroits de Rabat. Mais également des masters classes et des ateliers en faveur des étudiants de L’ENA. Les artistes en herbe et étudiants en arts plastiques ont eux aussi profité de cette manifestation, puisque huit d’entre eux ont été sélectionnés pour une initiation au muralisme, à travers la réalisation d’un mur collectif sous la houlette de l’artiste mexicain Dherzu Uzala.
Lire aussi: Jidar embellit de nouveau les murs de Rabat
La 4e édition du festival s’est également démarquée par les différentes influences des artistes y participant et qu’on a pu découvrir de plus près grâce à des vidéos réalisées par les organisateurs du festival. Dans ces vidéos, chaque artiste se présente également à travers sa chanson du moment, une façon créative de connaître les goûts des artistes.

23 avril 2018 = Last day.#laminutejidar18 avec Dherzu Uzalavidéo : Seddik Khalfi Artist’s soundtrack : Zoé – Via Lactéa#jidar18#streetart #streetartofficial #streetart_daily #streetartist

Publiée par JIDAR – Toiles de Rue sur Lundi 23 avril 2018

20 avril 2018 = Day 5.#laminutejidar18 avec Amaïa Arrazola et Txemyvidéo : Seddik Khalfi Artist’s soundtrack : Leonard Cohen #jidar18#streetart #streetartofficial #streetart_daily #streetartist

Publiée par JIDAR – Toiles de Rue sur Vendredi 20 avril 2018

Enfin, cette édition a déconstruit  les stéréotypes selon lesquels le Street art serait la chasse gardée des hommes. Quatres artistes femmes ont ainsi pris part au festival. L’une d’elles, Ghizlane Agzenai, est même l’unique artiste marocaine de cette édition. L’artiste tangéroise,  a réalisé la fresque qui orne désormais la façade du musée Mohammed VI de Rabat.
Les différentes locations des fresques murales sont par ailleurs disponibles sur le site de l’événement.