Décès du metteur en scène et réalisateur Abdessamad Dinia

Abdessamad Dinia. DR.

Le metteur en scène et réalisateur marocain Abdessamad Dinia est décédé dans la nuit de mardi à mercredi dans une clinique à Rabat, déplore le Syndicat marocain des professionnels des arts dramatiques.

Le défunt fut l’un des pionniers de la mise en scène et l’une de ses figures éminentes ayant grandement contribué au rayonnement du mouvement théâtral national, aussi bien au niveau de la créativité que de la formation ou de l’encadrement. Feu Abdessamad Dinia avait marqué le théâtre national de son empreinte artistique à travers plusieurs œuvres théâtrales, cinématographiques et du folklore.

Ses travaux se distinguent par une mise en scène innovante qui privilégie le spectacle théâtral, au grand plaisir du public. Parmi ses oeuvres, « Riad Al Ochak », cette comédie qui a marqué le « come-back » de feu Dinia à la réalisation après des années d’absence. Elle a été jouée par la troupe « Théâtre Ouvert », en partenariat avec le théâtre national Mohammed V, à l’occasion de l’inauguration de la saison théâtrale 2012-2013.

Le défunt compte à son actif plusieurs autres travaux, en l’occurrence « Attel », « Chraa Atana 4 », « Wlli Lillah », « Al Kouk fi Sandouk » (troupe Maamoura), ainsi que plusieurs sitcoms, notamment « Lkhwatat » et la deuxième saison de « Lalla Fatima ».

Feu Dinia avait également pris part à la réalisation de plusieurs grands festivals, notamment celui des arts populaires de Marrakech.