Décès du dramaturge franco-algérien Aziz Chouaki

193
DR

L’écrivain et dramaturge franco-algérien Aziz Chouaki, auteur de textes avec comme toile de fond le fondamentalisme islamiste dans son pays d’origine mais aussi la migration clandestine, est décédé mardi à l’âge de 67 ans, a indiqué son épouse à l’AFP.

L’auteur francophone de « L’étoile d’Alger », « Les Oranges » ou encore « Esperanza » est mort « d’un arrêt cardiaque en région parisienne », a précisé Yasmine Chouaki, journaliste à RFI.

Installé en France depuis 1991, ce fils d’instituteurs né à Tizi Rached et qui a fait des études de lettres anglaises, avait dû quitter l’Algérie en raison de menaces d’islamistes.

Dans les années 80, « il signait chaque semaine dans le Nouvel Hebdo une nouvelle inspirée de la montée de l’islamisme. Il a été menacé de mort et on a dû quitter alors le pays », rappelle son épouse.

 

Lire aussi : Algérie. Gaïd Salah: "L'armée ne tournera pas ses armes contre le peuple"

 

Plus connu en France que dans son pays d’origine, l’auteur d’une quarantaine d’ouvrages a suivi avec enthousiasme la contestation algérienne et la démission le 2 avril, sous la pression conjuguée de la rue et de l’armée, de Bouteflika après 20 ans de pouvoir.

C’est en France que sa carrière décolle, à commencer par « Baya » (1991), le monologue d’une femme dans l’Algérie post-coloniale.

« Les Oranges » (1997), qui retrace l’histoire de l’Algérie depuis 1830 jusqu’à la fin des années 90, devient un texte majeur du théâtre francophone. Il y évoque « le jour où tous les gens de cette terre d’Algérie s’aimeront comme s’aiment les oranges ».

 

Lire aussi : Egypte: l'auteur de "L'immeuble Yacoubian" poursuivi pour insultes contre le pouvoir

 

dans son roman « Etoile d’Alger » (2011), traduit dans plusieurs langues, son héros Moussa Massy rêve de devenir le Michael Jackson de l’Algérie avant de devenir islamiste.

Sa pièce « Esperanza » sur le drame des migrants clandestins est présentée à Avignon en 2017. Elle sera rejouée dans le festival Off d’Avignon cet été.