Décès de l’acteur et réalisateur syrien Hatem Ali

1848

Le grand acteur et réalisateur syrien, Hatem Ali, est décédé mardi au Caire à l’âge de 58 ans des suites d’une crise cardiaque, a annoncé le scénariste égyptien Abdel Rahim Kamal.

Né en 1962, Ali a étudié le théâtre avant de devenir professeur dans l’Institut supérieur d’art dramatique à Damas.

Le défunt a commencé son parcours artistique comme acteur mais il a acquis une renommée mondiale en tant que réalisateur qui s’est intéressé aux événements historiques.

Ali a réalisé d’importants films et séries TV tout au long de sa carrière, dont Salah Al Din (2001), Rabea Qurtoba (2003), Maraya (1999), Sakr Quraish (2002), Al Zeir Salem (2000) et autres. Son dernier œuvre était la série télé Orkidea (2017).

Dans le monde du cinéma, le regretté a réalisé le premier film « Akher Al Lail » en 1996, qui a remporté la médaille d’or au Festival de la radio et de la télévision du Caire.

Il a également réalisé trois longs métrages, « Al Oshak » en 2005, « Selena » en 2009, et « Al-Layl al-Taweel  » la même année. Il a remporté le « taormina Golden Bull » et le grand prix des critiques à Osian’s Cinefan en Inde.

Le défunt a présenté plusieurs œuvres en Égypte, dont la dernière était la série « Aho Da Elly Sar ».