Décès à Tanger de l’écrivain Lotfi Akalay

1016
DR

L’écrivain tangérois Lotfi Akalay est décédé ce matin, à Tanger.

Né en 1943 à Tanger, Lotfi Akalay était un écrivain réputé pour ses articles et chroniques dans la presse marocaine et française: Al Bayane, La Vie Economique, Femmes du Maroc mais également Charlie-Hebdo ou Jeune Afrique.

En mai 1996, Lotfi Akalay publie aux éditions du Seuil son premier roman, intitulé Les Nuits d’Azed, livre traduit en plusieurs langues. En juin 1998, son ouvrage intitulé Ibn Battouta, Prince des voyageurs aux éditions casablancaises Le Fennec, passionnant récit de voyages du «premier touriste du monde». En 2006, il publie un recueil de ses chroniques dans un livre Les Nouvelles de Tanger qui n’est plus disponible. Son dernier recueil, Les Chaises de Tanger (publié à compte d’auteur en 2018), rend hommage aux sièges de sa ville, en photos et courts textes.

Par ailleurs, Akalay a étudié l’économie et les sciences politiques à Paris, travaillé avec Royal Air Maroc et dirigé une agence de voyages dans la ville du Détroit.