Cannes: la Marocaine Meryem Benm’Barek dans la sélection "Un certain regard"

1547
Meryem Benm'barek. Crédit: DR.

Un total de quinze films ont été annoncés dans la sélection « Un certain regard », jeudi, par le délégué général du Festival de Cannes, Thierry Frémaux. Parmi eux, « Sofia », le premier long métrage de la cinéaste franco-marocaine Meryem Benm’Barek dont le court-métrage, Jennah, (son film de fin d’études à l’INSAS de Bruxelles) avait remporté en 2014 le grand prix au festival de Rhode Island.
Au casting du film, on retrouve Sara Elmhamdi Elalaoui (Much Loved de Nabil Ayouch), Sarah Perles (Burnout de Nour-Eddine Lakmari), Hamza Khafif, et  l’actrice Belge Lubna Azabal.
Sofia, le personnage principal du film, est prise d’une violente douleur au ventre. Étant sur le point d’accoucher, elle fait un déni de grossesse. Accompagnée de sa cousine, Sofia va à l’hôpital qui accepte de la prendre en charge, mais à la seule condition qu’elle fournisse les papiers d’identité du père avant le lendemain matin ; sinon, elle ira en prison. Aussitôt le bébé arrivé, les deux cousines que tout oppose se lancent dans une quête nocturne effrénée à la recherche du père de l’enfant…
Voici la liste complète des films retenus dans la section  » Un certain regard » :
– « A genoux les gars » (Sextape) du Français Antoine Desrosières
 – « The Gentle Indifference of the world » du Kazakh Adilkhan Yerzhanov
 – « El Angel » de l’Argentin Luis Ortega
 – « In My Room » de l’Allemand Ulrich Köhler
 – « Die Stropers » (« Les Moissonneurs ») du Sudafricain Etienne Kallos
 – « Mon tissu préféré » de la Syrienne Gaya Jiji
 – « Rafiki » (Friend) de la Kényane Wanuri Kahiu
 – « Euphoria » de l’Italienne Valeria Golino
 – « Gueule d’ange » de la Française Vanessa Filho
 – « Girl » du Belge Lukas Dhont
 – « Manto » de l’Indienne Nandita Das
 – « Long Day’s Journey Into Night » du Chinois Bi Gan
 -Les chatouilles » des Français Andréa Bescond et Eric Métayer
 – « Sofia » de la Franco-Marocaine Meryem Benm’Barek
 – « Gräns » (Border) de l’Iranien Ali Abbasi