Beaux-livres. Le Maroc en cadeau

à 17:15

Sa nature, ses quartiers, ses artistes…cinq ouvrages pour (re)découvrir d’autres facettes du Royaume.

 

 

Kenza Sefrioui et Leïla Slimani vont à la rencontre d’une centaine d’artistes de la capitale économique du Maroc. Cris du cœur, coups de gueule, souvenirs… une promenade émotionnelle dans la ville.
«Casablanca, nid d’artistes», de Kenza Sefrioui et Leïla Slimani, Éditions Malika, 480 DH

 

 

 Ce livre constitue un évènement culturel en révélant un chef-d’œuvre moderne et méconnu d’urbanité. Édifié au Maroc au début du XXe siècle – en actualisant le modèle historique de la médina – le quartier des Habous de Casablanca témoigne d’une vérité universelle, souvent niée ou négligée : le besoin vital pour les architectes et urbanistes de fonder la conception de tout nouveau quartier sur les bases réinterprétées et actualisées des spécificités de son contexte géoculturel.
«Quartier Habous à Casablanca. Une nouvelle médina dans la métropole», de Ghislaine Meffre et Bernard Delgado, éditions La Croisée des chemins, 750 DH.

 

 

Le militant et écologiste français Yann Arthus-Bertrand nous dévoile le Maroc vu d’en haut. De l’oasis de Fint au lac Lalla Takerkoust en passant par le col de Tizi N’Tichka jusqu’aux tumultes des grandes villes marocaines, le royaume n’aura jamais été aussi époustouflant.
«Le Maroc vu du ciel», de Yann Arthus-Bertrand, éditions de La Martinière, 390 DH.

 

 

 

Ode visuelle à l’art des jardins et à la création des villes, cet ouvrage est jalonné de plans historiques inédits, de somptueux dessins et de photographies anciennes. Il a également bénéficié de campagnes de prises de vue photographiques en couleur qui rendent hommage au savoir-faire des grands créateurs de jardins méditerranéens.
«Villes-Paysages du Maroc», de Mounia Bennani, éditions La Découverte­­, 500 DH.

 

Rues, belles demeures, remparts, savoir-faire, traditions, coutumes et autres merveilles de notre patrimoine… Rita Aouad nous dévoile son parcours haut en émotions dans la ville de ses origines : Salé.

« Parcours amoureux de Salé » de Rita Aouad. Éditions Bouillon de Culture, 820 DH.

 

 

Éclectique et foisonnante, la scène artistique marocaine est l’une des plus actives du Maghreb et du continent africain. Les soixante artistes réunis dans ce beau livre sont le reflet de l’identité plurielle du Maroc et de sa vitalité créatrice. Figures pionnières, icônes incontournables et jeunes créateurs questionnent leur univers intérieur autant que les problématiques d’un monde en pleine mutation, repoussant toujours plus loin les expérimentations plastiques.
«Lumières marocaines», de Fouad Laroui, éditions Langages du Sud, 500 DH.

 

Tous ces livres sont disponibles sur www.livremoi.ma
6, rue Kaouakibi, Gauthier. Casablanca. Tél. : 05 22 27 17 05.