Agenda du week-end, par ici les sorties

H24Info vous liste le meilleur des événements culturels du weekend.
Un spectacle de danse contemporaine à Casablanca

Said HADDAJI est en spectacle à l’Uzine, suite à une sortie de résidence. L’artiste commence très tôt la danse (Hip-Hop et Street Dance), participe à plusieurs compétitions nationales et internationales, dont le « Festival International Juste Debout » à Paris en 2014. Il s’inscrit en danse contemporaine dans diverses formations avec des chorégraphes de renom tels que Bouziane Bouteldja, Nacera Belaza et Radouan Mriziga.
Samedi 20 Janvier 2018
L’Uzine, Ain Sebaa, Route de Rabat, Casablanca
Du cinéma à Tanger

La cinémathèque de Tanger rend hommage aux films du réalisateur américain Elia Kazan en projetant l’un des classiques du réalisateur « La fièvre dans le sang » (Splendor in the grass).
Une petite ville du Kansas, en 1928. Deux jeunes gens, Deanie (Natalie Wood) et Bud (Warren Beatty), sont amoureux l’un de l’autre. Ils sont confrontés à deux obstacles: Ace (Pat Hingle), le père de Bud, riche homme d’affaires, a d’ambitieux projets pour son fils, — l’envoyer étudier à la prestigieuse université de Yale, alors que celui-ci voudrait simplement faire une école d’agriculture pour reprendre le ranch de son père et surtout épouser Deanie sans tarder. Deanie, issue d’une famille de classe moyenne, se voit contrainte, surtout par sa mère, de respecter la morale conservatrice dominante et de ne faire aucun écart de conduite avant le mariage.
Dimanche 21 janvier                                                                                                  Cinématique de Tanger, place du 9 avril, Médina, Tanger
Un concert en soutien au festival Hardzazat à Rabat

Un concert 100% Hip Hop et Vjing  vous attend à l’espace culturel et artistique « Louzine » à Rabat. Animeront le concert, le groupe de Hip Hop très undergroud « The street Scientist » accompagné par « Aldajjal » qui assurera le Vjing tout au long de la soirée.
Les bénéfices tirés de ce concerts seront versés aux organisateurs du HardzazatHardcore Festival. Les organisateurs comptent sur vous pour acheter les tickets des concerts pour aider au financement du festival.
Samedi 20 janvier                                                                                                      Louzine, 15 Rue souissra, l’océan, Rabat
Du théâtre d’objets à l’institut français de Casablanca

À force de courage et de grandeur d’âme, Othello, esclave maure affranchi, est devenu général. Il a épousé Desdemona, belle et pure jeune fille de la noblesse vénitienne. Mais, jaloux de son éloquence, de ses talents guerriers et de son succès auprès des femmes, Iago, son homme de main, a juré sa perte…
Dans une ambiance de bas-fonds de ports marchands et de reflets d’eaux troubles, il manipulera tous les personnages de ce drame pour assouvir sa vengeance.
Les personnages sont des marionnettes en bois, faites d’assemblages de morceaux de meubles ou de pièces de bateaux. Tous, sauf Iago, grand manipulateur des pièces de ce
jeu dont il est le maître. Il est interprété à tour de rôle par deux comédiens qui portent des masques et illustrent les deux faces de Iago : celle qu’il montre et celle qu’il dissimule.
Depuis 1995, l’équipe du Théâtre Mu exprime sa vision du monde au travers du théâtre d’objets. En 20 ans et une vingtaine de créations, la compagnie se positionne, en France comme à l’étranger, comme une véritable référence dans ce domaine artistique.
Samedi 20 janvier,                                                                                                    Boulevard Mohamed Zerktouni, Casablanca
Des chants sacrés d’orient et de méditerranée avec Manouela Menty à Marrakech

Marrakech Design Galerie vous donne rendez-vous le samedi 20 janvier pour un concert de Manouela Menty, connue pour ses chants sacrés et envoûtants venus d’orient et de méditerranée.
Manouela Menty chante l’hymne à la vie, en rendant hommage aux femmes, celles qui portent le monde avec bravoure et dévouement. Comme un souffle de la vie, transcendant ou exaltant, elle exprime fortement ses émotions, dans un registre musical qui dépasse nos frontières ou qui nous ressemble. Des chants sacrés et traditionnels issus de diverses culturelles d’Orient et de Méditerranée, que Manouela saisit de sa voix aux multiples consonances, de la méditation au chants de fêtes, a capela ou s’accompagnant au bendir. Il n’est pas rare qu’elle invite d’autres musiciens, comme pour cette soirée le chanteur troubadour Sami du groupe Wagna.
Samedi 20 janvier                                                                                                    Zone d’activité, N°23, Tamesloht, Marrakech