Agenda du week-end: par ici les bons plans

154

Les fans de musique et de concerts sont gâtés ce week-end à Casablanca! Jazzablanca démarre à partir de ce samedi et promet des concerts inoubliables. Pour les moins chanceux qui ne pourront pas s’y rendre, pas de panique. Nous avons sélectionné d’autres événements à ne pas rater à Casablanca et dans d’autres villes du royaume.
Moroccan tribute to Pink Floyd by Africa Band (Jazzablanca)

 
Un vibrant hommage au groupe mythique Pink Floyd rendu par des musiciens marocains qui marient la musique planante des Floyd aux instruments comme le violon, le luth, tout en gardant le côté rock de la guitare électrique et l’atmosphère des claviers. Deux musiciens de l’ancien groupe casablancais de reprises « Africa Band», Faïçal Tadlaoui (Guitare, Chant) et Yonnel Lallouz (Batterie) entreprennent en 2011 d’accommoder à leur manière de grands titres comme Hey You, The Wall, Sorrow, Confortably Numb, High Hopes. Pour la première fois, un groupe 100% marocain rend hommage aux Pink Floyd. Après le succès de ses 2 premiers concerts effectués en 2011, «Moroccan Tribute to Pink Floyd by Africa Band” se produit à nouveau pour un concert inédit à Jazzablanca.
Samedi 14 avril 2018 à 21H
Rue Lice d Anfa, Casablanca

 
Guts en concert (Jazzablanca)

Beatmaker et producteur de hip hop et de funk français, Guts, de son vrai nom Fabrice Henri, a assuré sa renommée en taillant la bande-son d’Alliance Ethnik, de Big Red ou des Svinkels. En solo depuis 2007, Guts a développé sa palette musicale avec des titres devenus des classiques, tels que : “Le Bienheureux”, “Freedom”, “Paradise For All”, “And The Living Is Easy”, “I Want You Tonight”, “Hip Hop After All” ou “Brand New Revolution”. Avec 25 ans de carrière, Guts magnifie le hip hop et le groove, ciselant des milliers de samples, passant des nuits à la recherche du beat parfait ou de la mélodie justement calée.
Samedi 14 et Dimanche 15 avril à 00:00.
Rue Lice d Anfa, Casablanca

 
Scott Bradlee’s Postmodern Jukebox en concert (Jazzablanca)

Les tubes pop du 21e siècle façon vintage, c’est sa marque de fabrique. Devenu un phénomène du net, PMJ est un concept pensé, orchestré et porté par le pianiste Scott Bradlee. Aucun style ne résiste au sens de la dérision ni à la maîtrise musicale tout-terrain de ce pianiste new-yorkais. Scott Bradlee est entouré d’un collectif de musiciens à géométrie variable : Postmodern Jukebox. Composé de plusieurs groupes, ils se relayent au fil des vidéos clip. Avec eux, Bradlee escamote des titres de pop internationale replacés dans un contexte anachronique : le doo-wop des années 50, le jazz swing des années 30 ou encore le rhythm’n’blues des années 60. Star du net, la formation est très prisée sur Youtube avec plus de 500 millions de vues et 2 millions d’abonnés.
Dimanche 15 avril 21h, rue Lice d Anfa, Casablanca. 
 
Fred Wesley en concert (jazzablanca) 

« The Funkiest Trombone Player », Fred Wesley est l’une des icônes de la très select famille du funk. Tromboniste de James Brown (dont il a été aussi directeur musical), de George Clinton et de Bootsy Collins, il a offert ses services de jazzman pour les albums d’Earth, Wind & Fire, Barry White, The Gap Band ou Curtis Mayfield. Véritable légende, il a inventé un phrasé au trombone reconnaissable entre tous, inspiré par le jazz, aux accents de soul music et de gospel envoûtants. Fred Wesley a participé au renouveau du jazz funk au début des années 90 avec son groupe les JB’s Horns.
Samedi 14 avril 22h30 et Dimanche 15 avril 22h30.
Rue Lice d Anfa, Casablanca
« Le temps d’une soupe » d’Awaln’Art à Marrakech

Dans le cadre de sa saison 2018, Awaln’Art invite la compagnie québécoise ATSA, Quand l’Art passe à l’Action, pour offrir aux publics de Marrakech une œuvre relationnelle « Le Temps d’une Soupe ».
Grâce à la mécanique relationnelle Le Temps d’une Soupe, les artistes et leurs complices invitent les passants de la Place des Ferblantiers à participer à des duos spontanés de conversations entre inconnus.ues sur divers enjeux actuels le temps de déguster une soupe offerte par un restaurateur local. Chaque déploiement est unique et le menu de conversation offert pour entamer l’échange aura été composé par les citoyens de Marrakech lors d’un atelier préalable. L’expérience de conversation est scellée par la création de portraits poétiques et prend son sens collectif par leur diffusion dans l’espace public et sur le web.
Samedi 14 avril de 18h à 22h
Place des Ferblantiers, ancien mellah

 
Le groupe Adrenaline à Rabat

Le trio Rbati Groupe Adrenaline sera en concert, samedi 14 Avril à partir de 20h, à Louzin Studio. Groupe Adrenaline est un groupe composé de trois jeunes artiste de l’ancienne école musicale, Mehdi, Othman et Islam, reconnus pour leur nouvelle touche unique dans le style R&B.
Trois esprits artistiques qui se sont réunis pour promouvoir la scène marocaine. Ils sont capables de jouer sur différents styles de musique quand ils montent sur scène. Un cocktail musical à ne pas rater, qui va vous plonger directement dans un univers de mélodie, de vocales et d’instruments. Parmi leurs tubes, Bagha Lhob, Ghir Sir et Khater en featuring avec Hatim Ammor.
Samedi 14 avril de 20h à 22h
Rue de Suisse, L’Ocean, Rabat

«Signes des Afriques» : Exposition de l’artiste peintre sénégalais Zulu Mbaye

 
SO ART GALLERY présente, du 10 avril au 10 mai, une exposition inédite « Signes des Afriques » , de l’artiste sénégalais ZULU MBAYE, ami et admirateur du Maroc, pays qui a toujours représenté une grande ouverture pour les artistes de l’Afrique subsaharienne.
Zulu Mbaye, qui précise qu’il est « Sénégalais plasticien » plutôt que « plasticien Sénégalais », est un artiste mondialement connu et riche de quarante années de création artistique. Il nous emportera vers un univers d’exception, où la pureté des formes le dispute à la magie des couleurs.
A travers cet événement capital de l’art contemporain africain en général et sénégalais en particulier, SO ART GALLERY confirme son attachement à l’art africain et sa volonté de développer la valorisation du patrimoine culturel de l’Afrique, en rajoutant sa pierre au pont culturel et artistique en passe de devenir de part et d’autre du continent.
Samedi 14 avril et dimanche 15 avril                                                                Rue Jalal Eddine Essayouti, Quartier Racine