H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelle.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Ça sent les vacances, les départs en voyage, les après-midis farniente à la plage, à la piscine ou même à la maison, ou encore les siestes méditatives perdues dans la nature, dans des contrées arborées… L’été est la période idéale pour se plonger dans la lecture, souvent remise à plus tard pendant l’année, faute de temps. Romans historiques, quête spirituelle, connaissance de soi, essai… Il y en a pour tous les goûts. H24Info vous livre sa sélection spéciale été 2021. 

    1. L’île du couchant, Gilbert Sinoué

    «J’ai beaucoup écrit sur le Moyen-Orient, mais sur le Maghreb, jamais». Après Avicenne, Averroès, Akhénaton ou encore Jésus, c’est au tour de Moulay Ismaïl ben Chérif, sultan du Maroc entre 1672 et 1727, d’inspirer Gilbert Sinoué. Transmettre de manière facile des thèmes compliqués est la spécialité de l’auteur égypto-français. Et l’histoire du Maroc est pour le moins complexe, entre dynasties successives et conflits intertribaux. C’est à travers le regard d’un Français, Casimir Giordano, médecin personnel du sultan, que flamboie l’épopée de celui qu’on surnomme le Louis XIV marocain, faite de déchirements, d’intrigues et de gloire. L’île du Couchant est le premier volume de ce Guerre et paix oriental qui s’achèvera en 1912, à l’heure du protectorat.

    >> Gilbert Sinoué, «L’île du couchant», Gallimard, 2021, 304 pages, 150 DH.

     

    2. Pourvu qu’il soit de bonne humeur, Loubna Serraj

    « Deux époques. Deux couples. Deux voix. Non, plusieurs voix qui traversent le temps pour raconter une vie, deux vies, leurs vies. À travers une histoire, tour à tour inscrite dans le passé et le présent, aussi parsemée de violence ordinaire que de passion rebelle, le murmure Pourvu qu’il soit de bonne humeur d’abord inaudible, se renforce, devient mantra et arrache sa propre bulle de liberté, inestimable hier comme aujourd’hui. Comment être libre quand l’idée même de liberté n’est pas envisageable?
    Comment résister à une guerre de l’intime où les bruits des canons deviennent ceux de clés tournant dans la serrure d’une porte ou de pas se rapprochant doucement mais sûrement?
    Comment la peur peut s’insinuer dans les couloirs du temps pour faire passer un message? Quel message? Maya. Lilya. Deux voix. Deux femmes. Deux époques. Une intensité. Celle que provoque la liberté. » Loubna Serraj, éditrice et chroniqueuse radio, signe ici son premier roman sur le thème des violences conjugales. Pour cet ouvrage, l’auteur a remporté le 29 juin dernier le prix Orange du livre en Afrique (3e édition), en lice parmi 74 romans de 44 maisons issues de 16 pays.

    >> Loubna Serraj, « Pourvu qu’il soit de bonne humeur », Editions A la croisée des chemins, 2020, 324 pages, 95 DH.

     

    3. Le naufrage des civilisations, Amin Maalouf

    « Il faut prêter attention aux analyses d’Amin Maalouf: ses intuitions se révèlent des prédictions, tant il semble avoir la prescience des grands sujets avant qu’ils n’affleurent à la conscience universelle. Il s’inquiétait il y a vingt ans de la montée des Identités meurtrières ; il y a dix ans du Dérèglement du monde. Il est aujourd’hui convaincu que nous arrivons au seuil d’un naufrage global, qui affecte toutes les aires de civilisation. L’Amérique, bien qu’elle demeure l’unique superpuissance, est en train de perdre toute crédibilité morale. L’Europe, qui offrait à ses peuples comme au reste de l’humanité le projet le plus ambitieux et le plus réconfortant de notre époque, est en train de se disloquer. Le monde arabo-musulman est enfoncé dans une crise profonde qui plonge ses populations dans le désespoir, et qui a des répercussions calamiteuses sur l’ensemble de la planète… Dans ce livre puissant et ample, l’auteur libano-français fait œuvre à la fois de spectateur engagé et de penseur, mêlant récits et réflexions, puis s’élevant en historien au-dessus de sa propre expérience afin de nous expliquer par quelles dérives successives l’humanité est passée pour se retrouver ainsi au seuil du naufrage. » Pour cet ouvrage, Amin Maalouf a remporté, jeudi dernier, la deuxième édition du prix littéraire décerné par le Groupe des Ambassadeurs Francophones de France (GAFF).

    >> « Le naufrage des civilisations », Amin Maalouf, Editions Grasset, 2019, 336 pages, 110 DH. 

     

    4. Plaidoyer pour les Arabes, Fouad Laroui

    « En 1884, Gustave Le Bon écrivait: «Au point de vue des civilisations, bien peu de peuples ont dépassé les Arabes.» Du VIIe au XIIIe siècle, la civilisation arabe a été en avance sur toutes les autres, innovant dans tous les domaines. Mais, par ignorance, racisme ou ethnocentrisme, ces avancées sont aujourd’hui niées ou minimisées. Ainsi s’est creusé ce profond fossé entre l’Occident et les Arabes qui nourrit aujourd’hui la méfiance, le ressentiment et l’incompréhension réciproque.
    Dans ce plaidoyer vibrant et argumenté, Fouad Laroui tente de redonner à la civilisation arabe la place qui est la sienne, tout en demandant aux pays arabes de redevenir dignes de leur passé. » A travers ce nouvel essai, l’auteur marocain souhaite réintégrer dans le récit universel l’apport des Arabes dans la philosophie et dans les différentes sciences entre le VIIIe et le XIIe siècles. Adressé aux Occidentaux comme aux Arabes méconnaissant leur civilisation, cet ouvrage vise à combler les lacunes d’une Histoire trop souvent occidentalo-centrée.

    >> « Plaidoyer pour les Arabes », Fouad Laroui, Editions Mialet-Barrault, 2021, 304 pages, 155 DH.

     

    5. « Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon », Jean-Paul Dubois

    « Paul Hansen purge sa peine dans un pénitencier canadien. Dans la cellule qu’il partage avec Horton, un Hells Angel incarcéré pour meurtre, il se raconte sa vie. L’enfance, à Toulouse, entre un père pasteur et une mère gérante d’une salle de cinéma. Son métier de superintendant à la résidence L’Excelsior, où il réparait les âmes et entretenait les bâtiments. Les moments de folle liberté dans l’aéroplane de Winona, sa compagne pilote. Et le crime qui l’a conduit en prison. Dans cet admirable roman, on retrouve un écrivain animé par un sens aigu de la fraternité. Et par un sentiment de révolte à l’égard de toutes les injustices. » Né à Toulouse, Jean-Paul Dubois a reçu le prix Goncourt 2019 pour cet ouvrage.

    >> « Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon », Jean-Paul Dubois, Editions Points, 2021, 240 pages, 100 DH.

     

    6. Ben Toumert ou les derniers jours des Voilés, Mouna Hachim

    «Ben Toumert ou les derniers jours des Voilés» est le second roman historique de l’essayiste, romancière et chercheuse, Mouna Hachim. Paru il y a quelques mois, l’ouvrage retrace la chute de la dynastie almoravide à travers la vie de trois princesses, tout en faisant un focus sur leur chef spirituel Mohamed Ben Toumert. Par son travail, l’auteur souhaite mettre en avant des aspects de l’Histoire souvent peu approfondis dans les programmes scolaires.

    >> « Ben Toumert ou les derniers jours des Voilés », Mouna Hachim, Éditions A la Croisée des Chemins, Casablanca, 2021, 232 pages, 100 DH.

    7. Intuitio, Laurent Gounelle

    « Timothy Fisher, jeune auteur de polar, mène une vie tranquille dans une rue du Queens à New York, avec son chat Al Capone. Quand deux agents du FBI se présentent à sa porte pour lui demander de les aider à arrêter l’homme le plus recherché du pays, il croit d’abord à une plaisanterie. Mais après un moment de rejet, il finit par accepter leur étrange proposition: rejoindre un programme secret visant à former des intuitifs, des personnes capables d’accéder à volonté à leurs intuitions. D’abord sceptique, Timothy, qui croyait avoir une existence banale, découvre que le monde cache des possibilités insoupçonnées. Il se retrouve embarqué dans une course contre la montre qui le conduit à apprivoiser ce pouvoir méconnu mais accessible à tous, un pouvoir qui nous montre la vie telle qu’elle est véritablement: extraordinaire. » Dès son premier ouvrage en 2008 « L’homme qui voulait être heureux », l’auteur français enchaîne les best-sellers mondiaux, comme aussi «Les dieux voyagent toujours incognito» ou encore « Le jour où j’ai appris à vivre ». Son thème de prédilection? La recherche du bonheur. Avec « Intuitio », Laurent Gounelle signe un nouveau roman autour du pouvoir de l’intuition.

    >> « Intuitio », Laurent Gounelle, Editions Calmann-Lévy, 2021, 400 pages, 280 DH.  

     

    8. Suis-je hyper sensible? Enquête sur un pouvoir méconnu, Fabrice Midal

    « Vous vous sentez différent des autres. Vous êtes bousculé par trop d’émotions, trop de pensées, trop de sensations. Vous vous en voulez de ne pas être calme, raisonnable, zen. En réalité, vous avez un don. Apprenez à l’exploiter. Je suis hypersensible et, pour comprendre ce qui m’arrive, j’ai mené une enquête. J’ai rencontré des spécialistes de différentes disciplines, des scientifiques, des neurologues, des physiciens, des anthropologues, des psychologues, des philosophes et des historiens. Je vous livre ici les éléments de mon voyage au cœur d’un pouvoir méconnu et les moyens à mettre en œuvre pour le déployer. »  Fabrice Midal est philosophe et écrivain, spécialiste des violences du quotidien, et l’un des principaux enseignants de la méditation en France. Il est notamment l’auteur du best-seller Foutez-vous la paix !, traduit dans le monde entier. Par ce nouveau travail, il souhaite inverser la tendance sur l’hypersensibilité, souvent perçue comme une faiblesse, en démontrant sa force.

    >> « Suis-je hypersensible? Enquête sur un pouvoir méconnu », Fabrice Midal, Coéditions Flammarion/Versilio, 2021, 304 pages, 260 DH.

     

    9. À crier dans les ruines, Alexandra Koszelyk

    « Tchernobyl, 1986. Lena et Ivan, deux adolescents qui s’aiment, vivent dans un pays merveilleux, entre une modernité triomphante et une nature bienveillante. C’est alors qu’un incendie, dans la centrale nucléaire, bouleverse leur destin. Les deux amoureux sont séparés. Lena part avec sa famille en France, convaincue qu’Ivan est mort. Ivan, de son côté, ne peut s’éloigner de la zone, de sa terre qui, même sacrifiée, reste le pays de ses ancêtres. Il attend le retour de sa bien-aimée. Lena grandit dans un pays qui n’est pas le sien. Elle s’efforce d’oublier. Un jour, tout ce qui est enfoui remonte, revient, et elle part retrouver ce qu’elle a quitté vingt ans plus tôt. Un premier grand roman sur: l’amour, l’enfance perdue, l’ostalgie, la fin du monde, Tchernobyl, l’Europe, l’Ukraine, les guerres qui défont les peuples et les légendes qui les unissent. » (Aux forges de Vulcain). Ce roman a été sélectionné pour de nombreux prix et en a remportés plusieurs, à l’instar du Prix Totem des lycéens et du Prix national Lions Club 2021. Avec délicatesse et poésie, l’auteur également professeur de français, latin et grec en collège, évoque les douleurs du déracinement et la question de l’identité.

    >> « A crier dans les ruines », Alexandra Koszelyk, Editions Aux forges de Vulcain, 2019, 254 pages, 90 DH.

     

    10. Agir et penser comme Arsène Lupin, Stéphane Garnier

    « Inspirez-vous du plus célèbre gentleman cambrioleur! Penser l’impensable pour réaliser l’impossible? C’est ainsi qu’Arsène Lupin agit pour mener à bien ses plans. Toujours fidèle à lui-même, aussi bien dans ses travers que dans ses exploits, il use de malice, d’intelligence et de logique pour aller à contre-courant des rouages de la pensée collective. Charismatique, charmeur, Arsène Lupin est un héros populaire depuis sa création par Maurice Leblanc en 1905. Si sa principale qualité reste une intelligence hors norme, ses facultés d’adaptation et de résilience en fond un modèle d’actualité. Même s’il franchit parfois la ligne jaune, c’est toujours pour la bonne cause. Un voleur en guise de maître à penser? Arsène Lupin va vous aider à vous sortir de situations délicates! Ses conseils vont vous apprendre à aller au bout de vos objectifs qu’ils soient personnels ou professionnels. Il va mettre à votre disposition son intelligence, son talent et son élégance. Ses petits et grands secrets vous seront rapidement indispensables… ». (L’Opportun). Original, ce livre vous aide à vous remettre en question pour réaliser vos objectifs avec comme coach, Arsène Lupin. Le plus? Les pages blanches pour écrire son évolution et ne pas perdre de vue son but.

    >> « Agir et penser comme Arsène Lupin », Stéphane Garnier, Editions de l’Opportun, 2021, 216 pages, 180 DH. 

    Share.

    Comments are closed.