Auteur/autrice : GHIZLANE MATHIAU

Jamal Chaouki, professeur en génie des procédés à Polytechnique Montréal, dirige un laboratoire de recherches de renommée mondiale avec 43 chercheurs de niveau international sous son aile. Le scientifique affirme que « produire de l’hydrogène au Maroc à grande échelle est absurde, l’eau est le facteur limitant”. Pour H24Info, l’ingénieur fait une démonstration sans appel. Jamal Chaouki a obtenu son bac au lycée Moulay Abdellah avant de faire des classes prépas mathématiques, au lycée Lyautey. Après cela, il a atterri dans l’une des plus grandes écoles du génie des procédés, génie chimique, l’École de Génie chimique à Nancy. Après son cursus,…

Read More