Auteur/autrice : Ghita Ismaili

Les habitants de Dar Bouazza, qui vit un boom immobilier depuis quelques années, se sont vus promettre cette semaine des améliorations au niveau de la circulation, entre autres. Les doléances des Darbistes ont été une nouvelle fois entendues par les autorités locales. Le 13 octobre dernier, une réunion s’est tenue entre des membres du collectif « Les voix de Darb », le gouverneur de la province de Nouaceur, Abdellah Chater, et le nouveau président de la commune Hicham Ghafir (PAM). Etaient présent aussi: le président de la commune de Oulad Azzouz et des responsables de la préfecture, apprend-t-on. Les habitants…

Read More

Une semaine après sa nomination, Chakib Benmoussa a invité les représentants de cinq syndicats du secteur à une réunion vendredi pour discuter de leurs revendications. Voici les trois priorités sur lesquelles devraient se pencher le ministre selon le syndicat de l’éducation nationale de la CDT.     Chakib Benmoussa a convoqué les cinq syndicats représentés à la deuxième chambre à, un dialogue ce vendredi. Le ministre de l’Education nationale, fraichement nommé le 7 octobre dernier, consacrera des réunions distinctes à chacun des représentants syndicaux. « C’est un bon signe. Nous espérons que le ministre écouera nos revendications et qu’il entamera une…

Read More

Le programme gouvernemental promet un plan ambitieux pour le domaine de la santé. Si plusieurs réformes y sont citées, d’autres points n’ont pas été abordés par le nouvel Exécutif. Voici ce qui devraient constituer, selon deux syndicats de médecins, ses priorités.  S’il est une chose que la pandémie du Covid-19 a rappelé, c’est que la santé publique devrait être la priorité de tous les Etats. Au Maroc, le constat n’est pas nouveau. Le secteur pâtit de plusieurs dysfonctionnements. Le programme gouvernemental, discuté ce mercredi au Parlement pour être voté par les députés de la première Chambre, promet d’en reformer quelques-uns,…

Read More

Le programme gouvernemental présenté lundi devant le parlement consacre une grande partie à la refonte de l’éducation nationale au Maroc, en particulier le préscolaire. Voici ce qu’ambitionne le nouvel Exécutif pour le secteur. Pour le gouvernement Akhannouch, l’amélioration des conditions de travail et de formation des enseignants est un « point d’entrée majeur » pour l’égalité des chances au Maroc. Dans le programme présenté lundi devant les deux Chambres du parlement, une grande partie est consacrée à la réforme de l’éducation nationale. Un projet confié à l’ancien ambassadeur du Maroc en France et président de la Commission spéciale chargée du…

Read More

Aziz Akhannouch a annoncé un « plan ambitieux » pour développer le domaine de la santé au Maroc. Pour le réaliser, le gouvernement a promis de renforcer le budget du secteur pour remédier à la pénurie du personnel médical et développer de nouveaux hôpitaux, entre autres. Détails. Le gouvernement veut rétablir la confiance des citoyens marocains dans l’hôpital public. C’est l’un des grands défis annoncés par Aziz Akhannouch, lundi, lors de la présentation de son programme devant les deux chambres du Parlement. L’objectif principal est d’« assurer la mise en place d’une bonne offre de santé, grâce au renforcement de…

Read More

Aziz Akhannouch a présenté ce lundi les grandes lignes de son programme gouvernemental lors d’une séance plénière tenue par les deux Chambres du parlement, conformément aux dispositions de l’article 88 de la Constitution. Voici les engagements «majeurs» de son gouvernement. Quelques jours après l’annonce de la composition du nouveau gouvernement, Aziz Akhannouch était appelé lundi à présenter son programme au parlement. Le chef du gouvernement y a notamment présenté les dix principaux engagements de l’Exécutif. « Lors des élections communales, régionales et législatives, la majorité des électeurs ont choisi de soutenir les partis politiques qui ont présenté des programmes ambitieux…

Read More

Si la loi ne l’interdit pas, plusieurs ministres du nouveau gouvernement se retrouvent avec des doubles-casquettes, voire plus. Une situation qui a suscité l’incompréhension de plusieurs citoyens et observateurs, notamment sur les réseaux sociaux. Dans le nouveau gouvernement, de nombreux ministres ou ministres délégués, se retrouvent avec plusieurs casquettes, plus ou moins stratégiques pour le pays. Le plus saisissant est sans doute celui de Nadia Rmii (RNI), nommée jeudi ministre de la Santé et de la protection sociale. Cette médecin de formation est aussi, depuis le 10 septembre dernier, la première femme élue à la tête de la mairie de…

Read More

Après le communiqué du PJD rejetant les résultats obtenus à l’élection des membres de la Chambre des conseillers, l’ancien député et cadre de la formation islamiste Abdeaziz Aftati dénonce une « mascarade » générale. Pour Abdelaziz Aftati, ancien député et actuel membre du secrétariat général du Parti de la justice et du développement (PJD), les résultats obtenus par son parti lors du scrutin du 5 octobre « ne peuvent pas refléter la réalité ». La formation de la Lampe a, pour rappel, obtenu trois sièges à la Chambre des conseillers, au titre des collèges des collectivités territoriales et des chambres professionnelles, en plus de…

Read More

Depuis quelques jours, un hashtag devenu viral demande le remplacement de la langue française au Maroc par l’anglais, l’estimant plus «universel». « L’anglais, c’est le futur », « le peuple marocain veut supprimer la langue française, langue du colonialisme, et la remplacer par l’anglais, langue de la science et du monde », « Nous, les Marocains, devrions jeter la langue française à la poubelle, car c’est une langue inutile dans le monde moderne ». Ce sont quelques-uns des milliers de messages et tweets postés depuis mi-septembre sur les réseaux sociaux au Maroc, sous le hashtag #Yes_for_english_instead_of_french_in_Morocco (Oui à l’anglais au…

Read More

Annoncé il y a plus d’un an et demi, le bachelor sera lancé dès ce vendredi 1er octobre, date de la rentrée scolaire et universitaire au Maroc. Objectif: valoriser les diplômes marocains pour leur donner une meilleure visibilité à l’international. Explications.  Dès ce 1er octobre, le bachelor fera son entrée dans les bancs des universités marocaines. Selon le ministère de l’Education nationale et de l’enseignement supérieur, 23.367 étudiants ont choisi de s’inscrire dès leur première année dans ce système qui doit à terme remplacer le LMD. « Ce diplôme remplacera progressivement les deux diplômes de licence dispensés actuellement dans les universités,…

Read More