Vidéos-diapo. En colère, 1.500 dentistes défilent dans les rues de Rabat

à 16:30

La Fédération nationale des syndicats des médecins dentistes du secteur libéral a organisé une "Marche de la colère", ce lundi 11 février à Rabat. Des centaines de dentistes ont marché du ministère de la Santé jusqu'au Parlement.

Dans son JT du midi, 2m précise qu'environ 1.500 dentistes ont marché du ministère de la Santé jusqu'au parlement. Cette marche a également été accompagnée d'une grève nationale. Les principales revendications des dentistes concernent par ailleurs l'accélération du rythme des concertations autour des textes d’application des lois 98-15 et 99-15, relatifs à la couverture médicale et à la retraite.

Lire aussi: Les dentistes protestent contre la facturation électronique

Les médecins dentistes ont également exprimé leur rejet des nouvelles mesures contenues dans la Loi de finances pour l’année 2019 en particulier la retenue des impôts à la source sur les sommes mensuelles des loyers, ainsi que le nouveau régime de facturation électronique. Enfin, la Fédération nationale des syndicats des médecins dentistes appelle l’Agence nationale de l’assurance maladie (ANAM) à réviser la convention nationale, y compris la tarification nationale de référence et d’actualiser la liste des catégories des prestations de services de la médecine dentaire.

Lire aussi: Les médecins dentistes mobilisés contre l'exercice illégal du métier

Selon un communiqué de la Fédération, cette marche n'est qu'une "première phase" d'une série de démarches qui seront entreprises au cas où leurs revendications ne seront pas entendues. La fédération menace entre autres de suspendre le paiement de l’impôt des patentes.