Une télévision israélienne annonce une visite de Netanyahou au Maroc début avril

à 16:30

Le premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, devrait effectuer une visite au Maroc après le 30 mars prochain, selon des médias israéliens.

Selon le site d’information The Times Of Israël, qui cite la douzième chaîne d’information israélienne, le premier ministre israélien Benyamin Netanyahou devrait effectuer une visite au Maroc début avril. Cette visite aura lieu juste après la visite du pape François à Rabat, prévue les 30 et 31 mars. Le bureau de Netanyahu a également refusé de commenter les informations pour la chaine israélienne.

Lire aussi: Netanyahu a rencontré Sissi lors d'une visite "secrète" en Egypte

D’après The Times of Israël, les spéculations au tour de cette visite se sont intensifiées ces derniers jours après la visite au Maroc, à la fin du mois de janvier, d’une délégation de dirigeants juifs du parti Républicain. Parmi les personnes invitées à cette visite, on retrouve des dirigeants de la «Republican Jewish Coalition», Norm Coleman et Matt Brooks, ainsi que le diplomate Elliot Abrams, récemment nommé envoyé spécial du président américain Donald Trump au Venezuela, Ari Fleischer, ancien porte-parole de la Maison Blanche et Andrew King, lobbyiste pro-Maroc, selon la même source.


Israël et le Maroc n’ont pas de relations diplomatiques officielles et en 2017, le roi Mohammed VI a annulé sa participation à un sommet ouest-africain pour éviter une rencontre avec Netanyahu. «Israël ne répond pas aux informations faisant état de contacts avec des États avec lesquels Israël n’entretient pas de relations diplomatiques», a déclaré le cabinet de Netanyahou à la douzième chaîne. Les médias israéliens soupçonnent le premier ministre de chercher à obtenir des visites très médiatisées pour souligner ses réussites diplomatiques à l’approche des élections, le 9 avril prochain.

Lire aussi: Netanyahu en visite officielle à Oman, une grande première

Rappelons que les 22 et 23 janvier 1986, Shimon Perez, alors premier ministre israélien, est arrivé au Maroc pour une visite discrète afin de s’entretenir avec le roi Hassan II. «Monsieur Shimon Peres m’a fait dire qu’il aimerait venir me voir. Alors je lui ai dit avec grand plaisir, mais vous et moi sommes interdits de tourisme. Si vous avez quelque chose de sérieux, venez me voir, après tout comment peut-on négocier si on ne se rencontre pas, mais à condition qu’il y ait une base de départ sérieuse», avait déclaré Hassan II au sujet de cette rencontre.