Un rapport du ministère de l’Intérieur met en garde contre le danger terroriste

à 7:45

Un rapport du ministre de l’Intérieur affirme que le Maroc est toujours une cible des nébuleuses terroristes.

Le ministère de l’Intérieur a préparé un rapport détaillé sur le danger terroriste au Maroc, à en croire Al Akhbar du vendredi 9 novembre. Le département dirigé par Laftit Abdelouafi assure que ce sujet est à prendre au sérieux car «les menaces  sont bien réelles». Pour y faire face, les services de sécurité ont redoublé de vigilance, démantelant plusieurs cellules terroristes. Rien qu’en 2017, les différents services de la DGSN ont permis démanteler plus de dix cellules, qui projetaient de commettre des attentats terroristes sur le sol marocain.

 

Lire aussi: Khiame: "Le BCIJ a démantelé 49 cellules terroristes depuis sa création"

 

Lors de la présentation du budget du ministère de l’Intérieur devant le Parlement, Abdelouafi Laftit a assuré que les pouvoirs publics font aussi face au réseaux de trafic et de traite humaine. Ces cellules utilisent des moyens logistiques énormes pour faire traverser les migrants vers l’Europe. Résultats de cette lutte: l’avortement de 68.000 tentatives d’immigration clandestine et le démantèlement de 122 réseaux criminels.

Dans la même veine, Laftit a aussi dévoilé le nombre de migrants régularisés au Maroc lors des deux périodes d’inscription. Ils sont ainsi 50.000 migrants à bénéficier de la résidence au Maroc, soit 85% des demandeurs de 113 nationalités. Selon la même source, leurs cartes de résidence devront être renouvelées tous les trois ans.