KIOSQUE. 13.000 dirhams de bakchich pour les visas Omra

à 9:15

Corruption: 13.000 dirhams de Bakchich pour un visa Omra
Pour accomplir ce qui est facultatif dans la religion musulmane, certains n’hésitent pas à commettre ce qui est catégoriquement proscrit. Assabah rapporte ainsi que certaines personnes n’ayant pas obtenu leur visa par les voies légales pour ce petit pèlerinage ont de plus en plus recours à des intermédiaires marocains ou saoudiens travaillant pour de grandes agences de voyages et qui leur obtiennent cette "faveur" moyennant bakchich. Ce dernier atteint désormais des sommets: 13.000 dhs le visa.

Drame de Bourgogne: le "massou9ish" de Benabdellah
Les propos ont été tenus sur Radio Atlantic et sont relayés par L’Économiste. Réagissant à l’effondrement des trois immeubles au quartier Bourgogne de Casablanca (23 morts), le ministre de l’Habitat, Nabil Benabdellah a tout bonnement rejeté toute responsabilité de son département dans ce drame. Pour lui, celle-ci revient aux agences urbaines, donc, au ministère de l’Urbanisme de Mohand Laenser. Une réaction pour le moins étonnante, quand on connaît le courage politique de Benabdellah. La guerre des périmètres ne saurait cependant occulter le fait que la responsabilité est partagée et que, hier encore, les deux départements faisaient partie d’un seul ministère.
 
Scandale à l’hôpital Cheikh Khalifa
Alors qu’il n’est même pas encore opérationnel, l’hôpital Cheikh Khalifa fait déjà parler de lui… et en mal. L’Office britannique anti-fraude vient de lancer une enquête formelle sur fond de soupçons de corruption. En cause, nous apprend Al Ahdath Al Maghribia, Sweett Group, l’un des plus grands cabinets d’étude au Royaume-Uni. Un des employés de la firme est en effet accusé d’avoir versé des pots-de-vin à un membre d’une fondation émiratie en échange de ce juteux marché. Le montant de la "commission" serait de 5,6 millions de dollars, soit 3,5% de l’investissement prévu dans le cadre de ce projet.
 
Meriem Bourahil: du 14 juillet à la Fête du Trône
Ayant obtenu la meilleure note au baccalauréat en France, la Française d’origine marocaine Meriem Bourahil est au centre de toutes les petites attentions. Après avoir été invitée par l’Élysée à assister aux célébrations officielles du 14 Juillet, la jeune fille vient également d’être conviée aux festivités comptant pour la Fête du Trône, relate Al Alam. 
 
Les excuses de Nahari
Ayant suscité une vague d’indignations après ses propos irresponsables sur le drame de Bourgogne ("c’est parce que les personnes en question ne sont pas parties faire leurs prières à la mosquée"), le cheikh Abdellah Nahari s'excuse. Cité par Akhbar Al Yaoum, il assure que les personnes mortes suite à l’effondrement des trois immeubles du quartier sont désormais au rang de martyrs. "Je présente toutes mes excuses aux personnes que mes propos ont offusquées", a-t-il dit. Ça va mieux en le disant.