Italie: un Marocain devant la justice pour zoophilie

à 15:45

Un palefrenier marocain de la ville de Messine (sud de l’Italie) a été filmé par des caméras de surveillance en train d’avoir des rapports sexuels avec un cheval de l’étable où il travaillait, a rapporté samedi 21 mars le site d'information américain Breitbart.
 
La jument, qui était en gestation au moment de l’acte ignoble, a fait une fausse couche suite à la pénétration et est morte. La Ligue anti-vivisection (LAV), la plus importante association de défense des animaux en Italie, a donc engagé des poursuites judiciaires contre l’homme, à qui le tribunal se réfère par les initiales "B.S".

Breitbart rapporte également que le procureur général Liliana Todaro a demandé, lors de la première audience au tribunal de Messine, que l’affaire soit entendue par un juge monocratique - un magistrat habilité à prononcer des peines allant jusqu’à 10 ans d’emprisonnement.

L’acte d’accusation, rapporté par Breitbart, indique que “l’accusé a, à plusieurs reprises, soumis le cheval à des tortures en ayant des rapports sexuels avec l’animal. En particulier, il abusait sexuellement de la jument gestante avec son pénis et d’autres instruments inappropriés. Ce qui a causé l’agonie, suivie du détachement du placenta, d’une fausse couche et, pour finir, de la mort de l’animal”.
La LAV se dit également écœurée par cet acte "d’une gravité et d’une violence brutale sans précédent".