Casablanca: le contrat de M'dina Bus ne sera pas reconduit

à 11:43
©DR

Le contrat liant M’dina Bus à la ville de Casablanca depuis 2004 ne sera pas reconduit, a annoncé le président du Conseil de la ville, Abdelaziz El Omari.

Dans une déclaration accordée au site de son parti, pjd.ma, l’élu municipal accuse en effet la compagnie en charge du transport urbain de la capitale économique d’avoir «failli à ses engagements». Il pointe du doigt l’état lamentable des bus, dont l’âge ne devrait pourtant pas dépasser les sept ans. «Mais nous voilà avec des véhicules vieux de 16 ans ou plus", regrette l’édile.

Le contrat de M’dina Bus prendra donc fin en 2019. Après quoi, le Conseil procèdera à l'établissement d'un nouveau cahier des charges, ainsi qu’au lancement d’un appel d'offres au niveau international afin de doter la ville d'«un transport urbain à la hauteur de ses attentes», fait savoir El Omari.

El Omari a, par ailleurs, annoncé qu’une commission constituée de 18 présidents de commune sera mise sur pied dans la même année, et aura pour mission de veiller à la bonne marche du transport urbain.

Le PJDiste ne fait aucune allusion à l’affaire de l’agression sexuelle qui s’est déroulée dans un bus de M’dina Bus à Casablanca. L’on ne pourrait pourtant s’empêcher de remarquer la proximité entre le moment où le scandale a éclaté et la décision du Conseil de la commune.