Sahara: le Polisario menace (encore) de prendre les armes contre le Maroc

à 17:00

"Le Maroc restera dans son Sahara, et le Sahara demeurera dans son Maroc jusqu’à la fin des temps", a clamé le roi Mohamed VI le 6 novembre dernier à l'occasion du 39e anniversaire de la Marche verte. Des propos qui n'ont pas manqué de faire réagir dans le camp des séparatistes du Polisario.

Des propos décrits comme "incendiaires" par Mohamed Salem Ould Salek, "ministre des Affaires étrangères" de la RASD. Dans des déclarations, rapportées ce lundi par l'agence de presse algérienne APS, l'homme a ainsi annoncé que le Polisario pourrait reprendre les armes contre le Maroc  pour obtenir son indépendance. "On a donné assez de temps au Maroc, les choses doivent bouger", a-t-il précisé.

Si le récent discours du roi Mohammed VI était en grande partie orienté vers ses alliés internationaux, Ould Salek a lui dénoncé "l'inertie internationale", estimant que le rythme de la gestion du dossier du Sahara par l'ONU "demeure lent".