PLF 2019: le prix des cigarettes va encore augmenter

à 13:00

Selon l’article 5 du PLF 2019, les prix de certaines cigarettes au Maroc risquent d'atteindre des niveaux records. L’opposition estime que cette mesure poussera les Marocains à privilégier le marché noir, ce qui aura pour effet de faire baisser les recettes fiscales.

Les fumeurs auront une raison de plus pour arrêter la cigarette. Le gouvernement a décidé d'augmenter la taxe intérieure de consommation (TIC) applicable aux cigarettes. Le taux minimum de perception passera, selon l’article 5 du PLF 2019, de 567DH à 630 DH/1000 cigarettes. Les recettes de la taxe intérieure de consommation sur le tabac (TIC) ont rapporté à l’état 10,48 milliards de DH en 2017 contre 9,86 milliards en 2016.

Concrètement, cette hausse du TIC fera augmenter le prix des cigarettes les plus consommées au Maroc. Ainsi, le paquet des cigarettes "Marquise" coûtera 21 dirhams au lieu de 19 actuellement tandis que "Marlboro" vaudra 40 dirhams, au lieu de 33 dirhams aujourd'hui. Cette mesure a été vivement critiquée par les partis de l’opposition dans la commission des Finances à la Première Chambre du parlement.

Lors de la discussion du PLF au Parlement, Abdellatif Ouahbi, député PAM, a estimé que l’application de l’article 5 baissera les recettes fiscales car les fumeurs se dirigeront vers le marché noir.

Le ministre de l’Economie et des finances, Mohamed Benchaâboune a minimisé les craintes du député en expliquant que la lutte contre le trafic des cigarettes a porté ses fruits et que le pourcentage des cigarettes en provenance du marché noir est passé de 19 à 3% en une année.