Le PJD fait main basse sur les commissions parlementaires

à 21:00
Habib El Malki, de l'USFP, avait été réélu président de la Chambre des représentants le 16 janvier 2017. DR

La Chambre basse du Parlement a élu les nouveaux présidents des commissions parlementaires, pour la plupart issus du PJD.  

C'est le quotidien Aujourd'hui le Maroc qui révèle dans son édition de ce matin les couleurs politiques des nouveaux présidents des neufs commissions parlementaires de la Chambre des représentants.

Le PJD obtient la présidence des commissions suivantes:
- commission des Affaires étrangères, de la défense nationale, des affaires islamiques et des MRE;
- commission des finances et du développement économique;
- commission du contrôle des finances publiques.

Lire aussi : Élection des membres du bureau de la chambre des représentants ce jeudi

Le PAM, quant à lui, hérite de:
- la commission de l'intérieur, des collectivités territoriales, de l'habitat et de la politique de la ville;
- la commission de justice, de législation et des droits de l'Homme.

Le parti de l'Istiqlal obtient la présidence de la commission des secteurs sociaux; le RNI, celle de la commission des secteurs productifs; le Mouvement populaire, celle de la commission des infrastructures, de l'énergie, des mines et de l'environnement; et l'USFP, celle de la commission de l'enseignement, de la culture et de la communication.

Lire aussi : La Chambre des représentants dresse le bilan de l'actuelle session législative

Pour rappel, dans le mandat législatif actuel, le nombre de commissions parlementaires permanentes est de neuf (article 55) et leurs présidents sont élus au début de la période législative et à la session d'avril de la troisième année de cette période (article 58).