Mohamed Mansour, icône de la résistance armée au Maroc, n'est plus

à 20:00

Membre de "l’Organisation secrète" et un des auteurs de l’Attentat de carrières centrales contre la colonisation, Mohamed Mansour est décédé dimanche.
Né en 1922 à Berrechid, le défunt avait intégré les rangs du scoutisme hassani, ce qui lui a permis de faire la connaissance d'une élite de militants, particulièrement Mohamed Zerktouni. Il avait aussi adhéré au parti de l'Istiqlal "où son rôle a été mis en valeur dans la commission de la décoration qui se chargeait de décorer la ville de Casablanca de drapeaux marocains à chaque visite du Sultan Sidi Mohammed Ben Youssef", lit-on dans un communiqué du HCAR.