Les médecins du secteur public menacent d'une grève de deux semaines

à 10:30

Face à l’indifférence du gouvernement, les médecins du secteur public ont décidé d’organiser une deuxième grève qui durera cette fois deux semaines.

Selon la parution du mercredi 9 janvier du quotidien Al Massae, le syndicat indépendant des médecins du secteur public a décidé d’entamer une nouvelle grève de protestations, après que le gouvernement n’est pas intervenu pour améliorer leurs conditions. Le syndicat a également révélé que les médecins affiliés ne travailleront pas si ces conditions de travail qu’ils réclament ne sont pas respectées, ce qui signifierait la suspension des opérations chirurgicales dans les hôpitaux publics sauf en cas d’urgence.

 

Lire aussi: Des médecins du secteur privé menacent de quitter le pays

 

Le syndicat a également précisé que le secteur de la santé souffrait de l’absence d’une stratégie nationale claire sur le moyen et long terme, capable de répondre aux exigences des citoyens et de résoudre les problèmes structuraux dont souffre le secteur.

 

Lire aussi: Les médecins du Public décident la suspension des opérations chirurgicales dès la fin du mois

 

Pour rappel, les médecins du secteur public réclament des équipements et des moyens logistiques nécessaire au traitement des cas urgents. Ils se plaignent également de l’échelle de base de calcul de leur salaire et demandent à une revalorisation acceptable.