Les dentistes protestent contre la facturation électronique

à 8:51

Les dentistes ont exprimé à leur tour leur refus des mesures relatives à la facturation électronique imposée par la Direction générale des impôts

Selon la parution du mardi 29 janvier du quotidien Al Massae, la Fédération nationale des syndicats de dentistes du secteur privé a déclaré que la Direction générale des impôts a pris de nouvelles mesures fiscales relatives à la facturation électronique sans la consulter au préalable. Des mesures que la fédération rejette et contre lesquelles elle prévoit de protester en organisant une grève le 11 février prochain.

 

Lire aussi: La DGI suspend les mesures relatives à la facturation électronique

 

La fédération menace par ailleurs de ne plus verser de taxes professionnelles si ses revendications ne sont pas entendues. La fédération exige, entre autres, que les taxes imposées sur les professionnels du secteur soient revues afin qu'elles soient plus équitables. Selon la même source, la fédération se plaint également du secteur informel qui menace la profession.

 

Lire aussi: El Othmani suspend les mesures relatives à la facturation électronique

 

Il est à noter que la Direction générale des impôts (DGI) et l'Administration des douanes et impôts indirects (ADII) ont décidé de suspendre l'ensemble des mesures relatives à la mise en œuvre de la facturation électronique. La DGI et l'ADI avaient pris cette décision lors d'une réunion de dialogue avec la coordination nationale des instances professionnelles les plus représentatives. Il ne sera donc pas procédé à l'élaboration du texte réglementaire fixant les modalités d'application de ce nouveau système que dans le cadre d'une approche participative avec les instances professionnelles concernées.