Les commerçants projettent une grève nationale ce jeudi

à 8:35

Insatisfaits de leurs discussions avec le gouvernement, les commerçants de gros ont décidé d'entamer une grève nationale ce jeudi 17 janvier afin de protester contre certaines nouvelles mesures fiscales les visant.

Selon la parution du mardi 15 janvier du quotidien Al Massae, les commerçants sont surtout en colère à la suite du changement prévu pour le mode de facturation. Un douanier ayant désormais le droit de saisir une marchandise si celle-ci ne fait pas l’objet d’une facturation électronique.

Le président de l'union générale des entreprises et des professions, Ahmed Afilal affirme qu'une réunion serait organisée en premier lieu avec la DGI et l’Administration des douanes et impôts indirects (ADII) pour discuter des difficultés liées à l’application des nouvelles mesures , suivies mercredi par une réunion avec le ministre  le ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie numérique, Moulay Hafid Elalamy. Selon Afilal, cette réunion pourrait connaître la participation d'El Othmani.

Afilal a par ailleurs critiqué les déclarations du gouvernement la semaine dernière qui avait affirmé avoir suspendu la saisie des marchandises. "Jusqu'aujourd'hui, nos marchandises et camions sont toujours saisis... Si le gouvernement veut combattre la contrebande, les points où cela se pratique sont connus, il faut qu'on s'y dirige au lieu de faire pression sur les commerçants", a-t-il dit.

Il est à noter que les confédérations et syndicats des commerçants des régions d'Agadir et Inezgane-Aït Melloul, ont également annoncé leur intention d'organiser une grève les 15 et 16 janvier.