Le nombre d'affaires de viols au Maroc a doublé en 2017

à 14:15

D'après un rapport du procureur général du roi près la Cour de cassation, les affaires de viols seraient passées de 800 en 2016 à 1600 en 2017.

Le procureur général du roi, Mohamed Abdennabaoui, a présenté, mardi 12 juin, son premier rapport en tant que chef du parquet sur l'exécution de la politique pénale en 2017. Il en ressort des chiffres inquiétants concernant l'état de la délinquance au Maroc.

D'après le rapport en question, cité par nos confrères d'Alyaoum24, environ 35.000 affaires de l'ordre des familles et de la moralité publique ont ainsi été enregistrées pendant l'année 2017. Le nombre de personnes inculpées pour corruption a quant à lui grimpé à 17.280, celui concernant les personnes inculpées pour attentat à la pudeur avec violence ont atteint les 2384 tandis que le nombre d'affaires de viol a doublé.

Les relations sexuelles hors mariage ont causé l'arrestation de 17.280 personnes et les affaires liées à l'homosexualité ont conduit 197 délinquants derrière les barreaux.

Les tribunaux ont également étudié 1511 dossiers concernant l'atteinte publique à la pudeur, 40 affaires concernant l'avortement et 9 se rapportant à l'inceste. Le dit rapport précise également que 6.410 individus ont été impliqués dans des dossiers de violences contre les enfants et que 6.613 femmes ont été victimes de violence impliquant moins de 20 jours d'incapacité, tandis que 2.222 dossiers traitaient des affaires de violence contre femmes ayant provoqué une incapacité de plus de 20 jours.