Médicaments génériques: un nouveau décret relatif à la baisse des prix publié au Bulletin officiel

à 20:15
Crédit: DR

Le ministère de la Santé vient de publier dans le Bulletin officiel N° 6760 du 14 mars 2019 un nouveau décret n° 2-17-429 relatif à la baisse des prix des médicaments.

Selon Aujourd’hui le Maroc de ce mercredi 20 mars, le nouveau décret fixe ainsi les conditions nécessaires pour la réalisation des études de bio-équivalence pour les médicaments génériques fabriqués localement ainsi que pour les médicaments génériques importés en tant que produits finis ou en vrac. Et d’ajouter que l’article 1 alinéa 3 du décret précise que la spécialisation de référence sera le médicament princeps commercialisé au Maroc.

Par ailleurs si le princeps n’est plus commercialisé au Maroc ni au niveau international, le ministère de la Santé après avis d’un comité, désignera le médicament de référence qui sera utilisé pour établir la bio-équivalence en tenant compte des directives de l’OMS.

A noter que toute demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM) doit, désormais, comporter des études de bio-équivalence même si cette dernière est faite dans le pays d’origine. La procédure qui devient obligatoire vise à protéger le consommateur.

Selon les statistiques de l’Association marocaine de l’industrie pharmaceutique (AMIP), la part de marché du générique à fin juillet était de 37,7% en unités et 39,4% en valeur. Les princeps continuent de dominer le marché marocain avec 60,6% des ventes en 2018, permettant ainsi d’apporter des économies considérables au système de santé et à ses usagers.

Rappelons que le ministre de la Santé, Anass Doukkali, lors d’une rencontre tenue mardi à Rabat, avait réitéré l’engagement de son département à œuvrer de concert avec l’ensemble des industriels pharmaceutiques, afin de lutter contre l’inégalité dans l’accès au médicament et mettre en place un modèle efficace d'approvisionnement et de gestion des médicaments.