Dialogue social: El Othmani laisse la main à Laftit

à 14:00

Lors de la séance des questions orales au chef du gouvernement au Parlement, Saâd Eddine El Othmani a déclaré avoir confié la gestion du dialogue social au ministre de l’Intérieur, Abdelouafi Laftit.

Le chef du gouvernement Saâd Eddine El Othmani a annoncé devant le Parlement qu’il a chargé le ministre de l'Intérieur, Abdelouafi Laftit, d’une nouvelle mission: sauver le dialogue social et parvenir à un accord avec les syndicats, qui ont refusé à trois reprises les propositions et les offres du gouvernement.

«Laftit n'était pas enthousiasmé à l’idée de chapeauter le dialogue social et il ne s’est pas proposé», a assuré El Othmani devant la première Chambre du Parlement. Et d’ajouter: «Nous l’avons chargé d’assister à une des réunions relatives au dialogue social». Cependant, le chef du gouvernement a précisé qu’aucun accord ne sera signé sans son aval.

Lire aussi : Dialogue social: l’UMT rejette l’offre «unilatérale» du gouvernement

Devant les députés, le chef du gouvernement a réitéré son intérêt de voir aboutir le dialogue social en déclarant: «Nous allons faire preuve de patience jusqu’à l’aboutissement du dialogue avec les syndicats. Notre but est d’arriver à des résultats raisonnables et logiques d’un commun accord avec le patronat et les représentants des salariés».