Tensions après le meurtre d'un Polonais par des Maghrébins

H24info
Tensions après le meurtre d'un Polonais par des Maghrébins

Des échauffourées avec la police ont éclaté à Elk en Pologne après l'interpellation de quatre étrangers, soupçonnés d'avoir poignardé la nuit précédente un Polonais.

LES ARTICLES POPULAIRES

"Nous avons interpellé quatre étrangers, suite à un meurtre dans la nuit" de samedi à dimanche, a indiqué à l'AFP Agata Kulikowska, porte-parole de la police locale. Elle a refusé de préciser la nationalité de ces étrangers. Selon l'agence PAP, il s'agirait de ressortissants de Tunisie, du Maroc et d'Algérie, tous employés d'un bar kebab à Elk. Selon les médias, ils avaient réagi de manière brutale à un pétard lancé dans la nuit en direction du bar par le jeune Polonais. L'homme aurait succombé à deux coups de couteau. Quelques centaines d'habitants d'Elk, dont certains armés de pavés et de pétards, se sont réunis dimanche après-midi devant le bar Prince Kebab. Ils ont lancé des projectiles en direction du local, cassé les vitres et les équipements, et tenu des propos racistes.

Les manifestants ont attaqué ensuite la police qui est intervenue. "Nous avons interpellé 21 personnes, les plus agressives. Des renforts sont arrivés. La situation est en train de se calmer", a indiqué Mme Kulikowska. Le maire de la ville a lancé un appel "au calme et au respect de la victime du drame".

Vos commentaires

Envoyer à un ami

Tensions après le meurtre d'un Polonais par des Maghrébins