Les précédents attentats jihadistes en France depuis janvier 2015

Rappel des précédents attentats jihadistes commis depuis janvier 2015 en France, après l'attaque revendiquée par le groupe Etat islamique (EI) lors de laquelle un policier a été tué jeudi sur les Champs-Elysées à Paris:

- 26 juil 2016: Le père Jacques Hamel, prêtre de Saint-Etienne-du-Rouvray, dans l'ouest de la France, est égorgé dans son église par deux jihadistes, Abdel Malik Petitjean et Adel Kermiche, qui sont abattus par la police. L'assassinat est revendiqué par l'EI.

- 14 juil 2016: Un Tunisien de 31 ans, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel, fonce dans la foule au volant d'un camion quelques instants après le feu d'artifice de la fête nationale à Nice, sur la Côte d'Azur, tuant 86 personnes et en blessant plus de 400. Lahouaiej-Bouhlel est tué par la police. L'attentat est revendiqué par l'EI.

- 13 juin 2016: Un policier de Magnanville, en région parisienne, et sa compagne employée dans un commissariat sont assassinés chez eux par un jihadiste de 25 ans. Larossi Abballa, qui avait revendiqué son action sur Twitter et Facebook au nom de l'EI, est tué par le Raid, une unité d'élite de la police.

- 13 nov 2015: La France est frappée par les pires attaques terroristes de son histoire. Des tueurs font 130 morts et plus de 350 blessés à Paris, dans la salle de concerts du Bataclan, aux terrasses de plusieurs bars et restaurants et près du Stade de France, à Saint-Denis. L'EI revendique ces attentats.

- 26 juin 2015: Yassin Salhi tue et décapite son patron Hervé Cornara à Chassieu, dans le sud-est, puis, brandissant des drapeaux islamistes, tente de faire exploser une usine en précipitant son fourgon contre des bouteilles de gaz, avant d'être arrêté.

- 7-9 jan 2015: Les frères Chérif et Saïd Kouachi tuent 12 personnes le 7 janvier au siège de l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo à Paris. Après deux jours de cavale, les deux tueurs seront tués par les forces de l'ordre.

Le 8 janvier, Amedy Coulibaly tue une policière à Montrouge, au sud de Paris. Le 9 janvier, il prend en otages les clients et employés d'un supermarché casher et tue quatre d'entre eux, tous juifs. Il est abattu dans l'assaut donné par la police.

Les frères Kouachi s'étaient réclamés d'Al-Qaïda dans la péninsule arabique (Aqpa), Amedy Coulibaly de l'EI.

AFP