Les recherches pour retrouver le MH370 vont prendre fin

H24info
Les recherches pour retrouver le MH370 vont prendre fin

Les efforts déployés par trois pays pour retrouver l'avion de Malaysia Airlines, disparu mystérieusement il y a près de trois ans, s'achèveront dans deux semaines, a annoncé vendredi le ministre malaisien des Transports.

Les recherches entamées il y a près de trois ans dans l'océan Indien pour tenter de retrouver le MH370 vont bientôt prendre fin. «Nous sommes dans l'étape finale (qui s'achèvera) dans ces deux prochaines semaines», a en effet annoncé ce vendredi le ministre malaisien des Transports, Liow Tiong, ajoutant tout de même avoir espoir de «retrouver l'avion». Il a précisé qu'une réunion aurait lieu après la publication d'un rapport final sur les recherches dans cette zone, sans toutefois donner de date.
 
Le Boeing 777 de la Malaysia Airlines a disparu le 8 mars 2014 avec 239 personnes à bord, peu après son décollage de Kuala Lumpur à destination de Pékin. L'Australie (qui coordonne les recherches), la Malaisie et la Chine (d'où sont originaires la plupart des victimes), avaient déjà plusieurs fois déclaré que les recherches seraient achevées une fois sondée la zone de 120.000 kilomètres carrés à l'ouest de l'Australie. Cela ne signifie pas la fin définitive des recherches, assure toutefois le JACC, l'agence gouvernementale australienne créée pour coordonner l'action de recherche et informer le public, qui assure que «si de nouvelles informations crédibles émergent qui peuvent être utilisées pour identifier l'emplacement précis de l'aéronef, on en tiendra compte pour déterminer les prochaines étapes.»

Des débris trouvés sur la côte est africaine
 
«Je ne comprends pas l'annonce du ministre des Transports malaisien, réagit de son côté Ghislain Wattrelos, qui a perdu son épouse et deux de ses trois enfants dans la disparition du MH370. Car le 20 décembre dernier, l'ATSB australien (l'équivalent du BEA en France, ndlr) a publié un rapport d'analyse des dérives estimant que la zone de recherches n'était pas la bonne, qu'il fallait fouiller plus au nord». L'association des familles de victimes, Voice 370, a d'ailleurs appelé jeudi les autorités à étendre la zone de recherches actuelle, déterminée à partir d'une hypothèse selon laquelle l'avion n'avait plus personne à ses commandes et qu'il était à court de carburant.
 
Aucun indice de la présence de l'épave n'a émergé jusqu'ici dans cette zone de recherches officielle, alors qu'une vingtaine de débris découverts au large de l'Afrique de l'Est ont été identifiés comme appartenant probablement ou certainement au Boeing 777. Faute d'explications officiellesGhislain Wattrelos et d'autres proches de passagers de l'avion disparu ont lancé le mois dernier une campagne à Madagascar pour tenter d'y retrouver des débris. «On a fait passer le message, explique-t-il au Figaro. On a rencontré les associations locales, les autorités et les pêcheurs pour leur demander de nous aider dans nos recherches. Personne là-bas n'avait entendu parler de cet avion.»

Par : Le Figaro pour H24info

Mots-clés

Vos commentaires

Envoyer à un ami

Les recherches pour retrouver le MH370 vont prendre fin