Texas: des hackers marocains "pro-Daech" piratent le site d’un spa médical

H24info
Texas: des hackers marocains "pro-Daech" piratent le site d’un spa médical

©Capture KVUE 24

Le groupe de hackers "Moroccan Revolution Team" a paralysé le site web d’un centre de rajeunissement du Texas durant quatre heures.

Un groupe de hackers se disant pro-Daech a attaqué le site web de "Saving Face", une clinique de rajeunissement facial basé à Austin (Texas), a rapporté lundi le site d’information américain Breitbart. Le piratage a été perpétré la semaine dernière et a paralysé le site durant quatre heures.
 
En lieu et place de son interface habituelle, le site a affiché une image du drapeau de Daech accompagnée du message suivant: "Hacké par la Moroccan Revolution Team", selon la chaîne locale KVUE 24.
 
"L’on pouvait entendre des paroles en arabe, et de la musique en arrière-plan", a déclaré la propriétaire de Saving Face, Brooke Nichol. La spécialiste ajoute que la société de sécurité informatique a réglé le problème au bout des quatre heures qu’a duré le piratage. Le site est à nouveau opérationnel.

Breitbart note qu’en avril dernier, le FBI a publié sur internet un message d’intérêt public (MIP) à propos de ce type d’actes cybercriminels. La note mettait en garde contre "des détournements de pages web continuellement perpétrés par des individus favorables à l’Etat Islamique".

Le service fédéral américain a souligné que "les auteurs ne sont pas membres de l’organisation terroriste EI", et utilisent des "méthodes relativement simples pour exploiter les vulnérabilités techniques". Et d’ajouter que le nom de Daech est utilisé dans le but d’attirer plus d’attention.

En mai, la "Moroccan Revolution Team" a piraté le site web de Westchester Health, un centre de soin new-yorkais. Mais le message était différent: "Etat Islamique je t’aime". Aucun dossier-client n’a été alors compromis.

L’expert en cybercriminalité et terrorisme Manuel Gomez a souligné que la cybercriminalité est la 2ème menace investiguée internationalement par le FBI, après le terrorisme. De son côté, Sean McCleskey, ex-agent des Services secrets américains, a confié à KVUE 24 que l’intention probable du groupe de hackers est de faire de la propagande et répandre la peur, a conclu Breitbart..

Vos commentaires

Envoyer à un ami

Texas: des hackers marocains "pro-Daech" piratent le site d’un spa médical