Egypte: le Maroc change radicalement de ton, et clashe Al-Sissi (vidéo)

H24info
Egypte: le Maroc change radicalement de ton, et clashe Al-Sissi (vidéo)

©AFP

Dans une rétrospective à charge contre le régime égyptien, Al Oula critique ouvertement le «coup d’Etat» mené par l’armée et dresse un tableau noir de la situation dans le pays des Pharaons.

LES ARTICLES POPULAIRES

Voilà qui explique, enfin, bien des choses, notamment l’acharnement des médias égyptiens contre le Maroc. On ne saurait dire s’il s’agit d’une réaction où d’un éclaircissement, mais le royaume sort de sa réserve et critique ouvertement le régime d’Al-Sissi.

Sur une chaîne aussi officielle qu’Al Oula, une rétrospective tranchée a été livrée sur la situation en Egypte. Le renversement en 2013 des Frères musulmans est qualifié de «coup d’Etat», le maréchal Al-Sissi, de «meneur» et les impacts sur le pays de «désastreux» .

Avec un ton qui rappelle celui d’Al Jazeera, Al Oula se veut le porte-voix des «victimes» de ce putsch en parlant de 500 morts et de milliers de blessés et d’emprisonnés parmi les opposants au régime Al-Sissi. Cité dans ce «reportage» Mohamed Benhamou, universitaire, analyste politique et membre du Parti authenticité et modernité, parle d’un avortement savamment orchestré du processus de transition démocratique que connaissait l’Egypte. «Ce coup d’Etat a mis fin aux aspirations du peuple égyptien et freiné l’exécution de la nouvelle constitution dans ce pays. La révolution qui ambitionnait de mettre fin au totalitarisme a de ce fait été détournée», dit-il.

Aujourd’hui, l’Egypte est présentée comme le pays où la violence est à son comble et où l’opposition s’est, sur de nombreux aspects, radicalisée. «Et aucune perspective d’une amélioration de la situation dans ce pays n’est à l’horizon», conclue la rétrospective.

La position plus ou moins nouvelle du Maroc tranche avec le rapprochement entre le régime égyptien et ses ennemis traditionnels dans le monde arabe, à savoir les Qataris. Depuis plusieurs jours le Caire et Doha multiplient les signes de rapprochement, favorisé par une médiation de l'Arabie Saoudite. Ceci, alors que les relations entre les deux pays s'étaient détériorées après la destitution par l'armée égyptienne en juillet 2013 du président islamiste Mohamed Morsi, dont la confrérie est soutenue par le Qatar.

Doha a exprimé il y a une semaine son "soutien total" au Caire et Al-Jazeera a annoncé la fermeture de son antenne égyptienne, dont la couverture jugée pro-islamiste exaspérait les autorités égyptiennes.

Vos commentaires

Envoyer à un ami

Egypte: le Maroc change radicalement de ton, et clashe Al-Sissi (vidéo)