De la prison ferme pour des homosexuels à Fqih Bensalah

H24info
La loi marocaine condamne de 6 mois à 3 ans de prison toute pratique homosexuelle© DR© DR

La loi marocaine condamne de 6 mois à 3 ans de prison toute pratique homosexuelle© DR

6 personnes de Fqih Bensalah ont été condamnés, lundi 12 mai, à jusqu'à 3 ans de prison ferme, chacune, pour "Homosexualité".

A quelques jours de la journée international contre l'homophobie (17 mai), la justice marocaine a lancé ce qui ressemble fort à un avertissement aux homosexuels du Maroc. Le tribunal de première instance de Fqih Bensalah a en effet condamné, lundi 12 mai, 6 personnes accusées de pratiques homosexuelles. Selon le bien renseigné Maroc Télégraphe, deux d'entre elles, poursuivies en état de détention, ont écopé respectivement 3 ans et 2 ans de prison ferme. Deux autres prévenus ont été condamnés à 2 ans de prison et les deux restant à 1 an.

Les 6 personnes accusées étaient poursuivies pour "homosexualité, incitation à la prostitution, ivresse publique et conduite en état d'ébriété" . Ils ont été différs devant la justice suite à la plainte du père de l'un des accusés contre 3 personnes. Il estimait que ces personnes poussaient son fils à des "pratiques déviantes". 
 
Précisons que ces condamnations tombent alors qu'une campagne contre l'homophobie est menée au Maroc. Une initiative qui n'a pas été du goût du parti de la Justice et du développement dont est issu, en partie, l'actuel gouvernement. Le PJD a en effet saisie le ministère des Affaires islamiques pour couper court à cette démarche. La loi marocaine condamne de 6 mois à 3 ans de prison toute personne s'adonnant à l'homosexualité. On peut dire que la justice, une fois n'est pas coutume, a respecté celle-ci à la lettre.

Vos commentaires

Envoyer à un ami

De la prison ferme pour des homosexuels à Fqih Bensalah